Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Sciences et technologies · Phénomènes inexpliqués · Ovni porté disparu à l'Île-du-Prince-Édouard

Ovni porté disparu
à l'Île-du-Prince-Édouard

Date de diffusion : 6 septembre 1990

Le 22 août 1990, plusieurs témoins aperçoivent un objet multicolore dans le ciel de l'Île-du-Prince-Édouard. À quelques kilomètres de Charlottetown, une dizaine de résidents d'un petit village affirment l'avoir vu se poser sur le sol. L'objet demeure sur place pendant deux heures. Lorsqu'un officier de la GRC se rend sur les lieux, il constate la présence de cette lumière avant de la perdre de vue. Le lendemain l'objet disparaît. Aucun radar ne l'a repéré. S'agit-il d'un véritable ovni, d'un satellite, d'un météorite ou d'une arme militaire secrète? La journaliste Annette Bolduc tente d'y voir plus clair.

Les informations restreintes ne permettent pas d'identifier quelle serait la nature de l'objet. Il reste introuvable. Des témoins ont remarqué la présence d'hélicoptères sur les lieux de l'atterrissage. L'auraient-ils récupéré? Chose certaine, aucun organisme de surveillance aérienne tel que le NORAD n'a identifié d'objets volants dans cette région.

Le cas de l'Île-du-Prince-Édouard n'est qu'un des nombreux cas signalés au Canada. Selon l'enquêteur Chris Rutkowski, en 1999, 259 ovnis ont été aperçus dans le ciel canadien, soit 118 en Colombie-Britannique, 79 en Ontario, 20 au Yukon, 19 en Alberta, 8 au Québec et 6 au Manitoba ainsi qu'à Terre-Neuve.

Ovni porté disparu
à l'Île-du-Prince-Édouard

• En 1950, le Canada a lui aussi mené sa propre enquête sur les ovnis, avec le projet Magnet. Dirigé par Wilbert Smith, un ingénieur de renom, le projet Magnet était l'équivalent canadien du projet Grudge, qui précéda le fameux projet Blue Book des Américains. Le projet Magnet avait cependant une approche plus scientifique que le Grudge.

• Malgré les entraves du gouvernement canadien, Wilbert Smith publie, en 1952, le Résumé des observations rapportées et analysées par le Département du Transport durant 1952. Ce rapport contient 25 observations d'ovnis, parmi lesquelles celles du 15 juin à Halifax et du 27 août à l'aéroport MacDonald, au Manitoba.

• Les enquêtes de Wilbert Smith l'amènent à soulever l'hypothèse de l'existence d'engins extraterrestres. « De tels véhicules doivent nécessairement utiliser une technologie d'une avance considérable par rapport à la nôtre », suppose-t-il. Il croit également que la prochaine étape sera de tenter de s'approprier les connaissances technologiques maîtrisées par les extraterrestres.

• En 1958, le Conseil de recherches pour la Défense, organisme actif entre 1947 et 1974, envisage de construire une piste d'atterrissage secrète pour les ovnis. Le Canada ne recevant aucune visite d'ovni par la suite, le projet va tranquillement échouer.

Ovni porté disparu
à l'Île-du-Prince-Édouard

Média : Radio

Émission : Les Actualités (radio)

Date de diffusion : 6 septembre 1990

Invité(s) : François Solar

Ressource(s) : Annette Bolduc, Marie-Hélène Poirier

Durée : 7 min 56 s

Dernière modification :
4 juin 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
L'affaire Roswell et la vie extraterrestre
Télévision
28 min 41 s
L'écrasement d'un mystérieux objet volant à Roswell, au Nouveau-Mexique, lance la saga moderne des ovnis.
Les ovnis, objets<br>de la science
Radio
6 min 22 s
De nombreux chercheurs et scientifiques prennent le phénomène très au sérieux et tentent de l'expliquer.