Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Sciences et technologies · Phénomènes inexpliqués · Les ovnis, objetsde la science

Les ovnis, objets
de la science

Date de diffusion : 17 novembre 1979

Pour plusieurs ufologues, comme Yurko Bondarchuk interviewé à l'émission Antenne 5, les preuves ne manquent pas pour démontrer l'existence des ovnis : photographies authentiques, traces d'atterrissage d'engins, réactions physiologiques des témoins, telles que paralysie, brûlures et mutilations dues à une trop grande proximité des appareils, pannes d'électricité, de radio, de radar, de montre, provoquées par l'effet électromagnétique du passage d'un ovni, etc.

Selon le spécialiste, si une bonne partie des observations enregistrées peut être attribuée à des objets artificiels (ballons-sondes, satellites), à des phénomènes climatologiques, célestes, psychologiques, ou à des canulars, il existe plusieurs cas prouvés et documentés qui demeurent sans explications.

Comme l'explique Yurko Bondarchuk, un ovni est un objet volant non identifié, c'est-à-dire tout objet volant dont l'observateur ne peut identifier la nature, ce qui inclut les objets d'ordre naturel ou humain. Pour les distinguer des ovnis, auxquels aucune explication ne peut être apportée, les ufologues et autres spécialistes de la question vont parler d'ovnis avant et après enquête. Lorsqu'une enquête n'arrive pas à expliquer la nature de l'ovni et que les pistes d'ordre naturel et humain sont écartées, ils l'appellent alors « objet volant non identifiable ».

Les ufologues qualifient de « vague » une série importante et répétée d'observations signalées dans un endroit du monde. Des vagues, il y en a eu à différentes époques et dans tous les endroits du globe. Lors d'une observation, les témoins sont soit seuls ou plusieurs. Certains peuvent même être indépendants.

Du simple paysan au professeur d'université, les témoins sont issus de tous les corps de métier, même ceux qui sont officiels, et de toutes les classes sociales. Il existe à ce jour près de 100 000 cas connus d'observations, dont environ 1800 cas de contacts avec des humanoïdes. Au moins 10 % des cas restent inexpliqués.

Les ovnis, objets
de la science

• Il existe trois types de contacts avec les ovnis et les extraterrestres : les rencontres rapprochées (RR) du 1er, du 2e et du 3e types. Dans une RR1, le témoin a eu un contact visuel de près avec un ovni, de un à deux kilomètres de distance. Dans une RR2, le témoin doit avoir en face de lui des preuves concrètes, traces d'atterrissage, brûlures, paralysie, interférences avec les moteurs de voitures ou d'appareils de radio ou de télévision. Finalement, la RR3 est une RR1 ou une RR2 dont on peut voir les occupants.

• Cette classification de rencontres rapprochées a été élaborée au début des années 1950 par l'astronome américain Joseph Hynek, qui a participé aux grandes enquêtes sur les ovnis de l'US Air Force.

• Plutôt officieuses, les rencontres rapprochées du 4e et 5e types sont des contacts encore plus avancés. La RR4 suppose l'enlèvement du témoin par un ovni, alors que la RR5 est une communication entre une personne et les occupants d'un ovni.

• Un trou noir est un astre si dense que sa masse empêche la lumière de s'échapper. Il absorbe tout sur son passage. Ce corps céleste est composé d'une matière concentrée et de ce que les astronomes appellent « l'horizon des évènements », c'est-à-dire la limite au-delà de laquelle plus rien ne peut s'échapper. Ainsi, comme la lumière est piégée dans l'horizon du trou noir, il est impossible de voir ce qui se passe à l'intérieur de celui-ci.

Les ovnis, objets
de la science

Média : Radio

Émission : Antenne 5

Date de diffusion : 17 novembre 1979

Invité(s) : Yurko Bondarchuk

Ressource(s) : Jean-Marc Carpentier, Réginald Martel

Durée : 6 min 22 s

Dernière modification :
19 décembre 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Dix ans plus tard : un examen général positif?
Radio
18 min 48 s
Une décennie après son introduction, l'assurance maladie québécoise est considérée à l'étranger comme un modèle.
McLuhan raconté par un ancien élève
Radio
6 min 40 s
George Singer se souvient de McLuhan comme d'un professeur dynamique, animé par une soif de connaître exceptionnelle.