Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Sciences et technologies · Normes · De mesures en mesures

De mesures en mesures

Date de diffusion : 14 février 1974

Dans l'Antiquité, les unités de mesure étaient fondées sur des modèles aussi imprécis et variables qu'un grain d'orge ou certaines parties du corps humain telles le pied, le pouce. Mais en 1790, à l'époque de la Révolution française, des savants ont créé un système de mesures décimal aux caractéristiques stables et uniformes.

En 1974, l'émission Consommateurs avertis reçoit Fernand Seguin, qui raconte l'histoire des systèmes de mesures. Le célèbre vulgarisateur parle aussi de la commodité du système métrique, dont les unités sont facilement convertibles.

Le système métrique voit le jour en France, au 18e siècle, grâce aux expériences de chercheurs de l'Académie des sciences. Le 8 mai 1790, l'Assemblée nationale décide de privilégier un système de mesures décimal uniforme et simple. L'un des buts visés par ce changement est l'abolition du pouvoir arbitraire des seigneurs sur le choix des unités de mesure.

Le 7 avril 1795, le gouvernement français introduit officiellement le système décimal dans les poids, les monnaies et les mesures. Un nouvel étalon universel de mesure est adopté : le mètre.

Le méridien terrestre, le jour solaire et l'eau pure ont permis de définir les unités à la base du système métrique : le mètre, la seconde et le kilogramme. Celles-ci ont facilité le calcul de grandeurs comme la surface, le volume ou la vitesse.

Un calcul effectué à partir du méridien terrestre a permis de déterminer le mètre, qui a servi à calculer le mètre carré, le mètre cube, et à définir le kilogramme, équivalant au poids d'un décimètre cube d'eau pure. Au 19e siècle, ces étalons de mesure invariables et précis ont révolutionné la science.

De mesures en mesures

• Chaque unité de mesure possède un étalon, référence matérielle servant à définir son échelle de grandeur. L'étalon du mètre fut d'abord associé à une fraction du méridien terrestre puis à l'onde d'une radiation de krypton.

• Depuis 1983, la vitesse de la lumière joue le rôle d'étalon de longueur du système métrique. Le mètre correspond à la distance parcourue par la lumière en 1/299 792 458 de seconde.

• Les astronomes Jean-Baptiste Delambre et Pierre Méchain ont mesuré la longueur du méridien de Paris, entre Dunkerque et Barcelone, afin de fixer l'étalon du mètre. Pour effectuer leurs calculs en faisant obstacle aux reliefs, ils ont gravi tours, pics et beffrois. Du haut de ces lieux, ils ont mesuré des angles, qui, grâce à la trigonométrie, leur ont permis de mesurer les distances exactes.

• En 1799, les deux scientifiques ont calculé que l'étalon du mètre correspondait à la dix-millionième partie du quart du méridien terrestre.

• Au début du 19e siècle, les conquêtes de Napoléon ont permis au système métrique de se répandre dans plusieurs pays européens. En France, la conversion aux nouvelles mesures a duré une quarantaine d'années. En 1837, l'Assemblée nationale a interdit l'usage des anciennes mesures afin de privilégier les poids et mesures en métrique.

• En 1875, dix-sept pays signent à Paris la Convention du mètre, un traité établissant une structure permanente de gestion des unités de mesure. La convention donne naissance au Bureau international des poids et mesures.

De mesures en mesures

Média : Télévision

Émission : Consommateurs avertis

Date de diffusion : 14 février 1974

Invité(s) : Fernand Seguin

Ressource(s) : Gisèle Deraspe

Durée : 9 min 11 s

Audio d'une émission de télévision

Dernière modification :
29 mai 2006


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip