Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Sciences et technologies · Normes · Les Britanniques adoptent le système métrique

Les Britanniques adoptent le système métrique

Date de diffusion : 27 mai 1965

Issu des mesures romaines, le système impérial de poids et mesures est établi en Grande-Bretagne, en 1824, par une loi du Parlement de Westminster. En mai 1965, Douglas James, le ministre britannique du Commerce, annonce que les Anglais devront abandonner ce système de mesures pour passer au système international d'unités.

Les invités de Partage du Jour commentent cette conversion au système métrique. Ils croient fermement que le Canada devrait aussi adopter ce système de poids et de mesures.

Le système impérial comprend des unités de mesure comme le pouce, le pied, la verge, la perche et le mille. Bien que parfaitement ancré dans les mœurs des Anglais, il a l'inconvénient d'une difficile transition entre les différentes mesures. Ainsi, il y a 3 pieds dans 1 verge, et 12 pouces dans 1 pied.

Pour des motifs commerciaux, la Grande-Bretagne a dû se départir du système anglais. Si la conversion au métrique a coûté plusieurs millions de livres sterling, le maintien du système impérial aurait entraîné des dépenses encore plus extravagantes.

Le gouvernement canadien a la charge de définir quelles unités de mesure seront utilisées au pays. Entre 1871 et 1985, une quinzaine de lois ont établi, puis modifié, les unités de mesures autorisées sur le territoire canadien.

En 1871, le Canada adopte le système métrique comme système facultatif de poids et de mesures, même s'il privilégie le système anglais. Deux ans plus tard, un Acte des poids et mesures énumère les différentes unités de longueur et de superficie en usage au Canada. Certaines mesures de superficie adaptées aux terres seigneuriales sont conservées au Québec.

Les Britanniques adoptent le système métrique

• Avant d'atteindre sa forme plus récente, le système anglais de mesures a connu maintes modifications. L'une des plus importantes fut le choix d'un nombre restreint de mesures par le roi Jean sans Terre, en 1215.

• En 1965, la Grande-Bretagne se donne un délai de dix ans pour se convertir au système métrique. Mais les mesures anglaises étant bien ancrées dans les habitudes des citoyens britanniques, le processus prend plus de temps que prévu par les politiciens.

• Le système international d'unités (SI) est adopté en 1960 afin de fixer par convention les mesures physiques de base utilisées par les scientifiques du monde entier.

• Le 1er octobre 1995, la Grande-Bretagne passe officiellement au métrique afin d'achever son intégration à l'Union européenne. Si la mise en place progressive du système décimal a fini par vaincre la résistance des Britanniques, ceux-ci ont conservé leur habitude de rouler à gauche en voiture.

• À partir du 1er janvier 2000, la Grande-Bretagne interdit l'usage d'onces, de livres, de pintes ou de gallons sur son territoire. Elle permet cependant l'emploi de milles, de pieds ou de pouces sur les panneaux routiers. De même, l'acre reste l'unité privilégiée pour définir le cadastre des propriétés.

• Les Anglais pourront continuer de boire leur pinte de bière, à condition que le verre porte l'indication 568 ml.

Les Britanniques adoptent le système métrique

Média : Radio

Émission : Partage du jour

Date de diffusion : 27 mai 1965

Invité(s) : Claude Deguise, René Robert

Ressource(s) : Henri Bergeron, Normand Cloutier

Durée : 5 min 06 s

Dernière modification :
6 avril 2005


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Comment utiliser le drapeau
Radio
6 min 09 s
Un drapeau national devrait être hissé rapidement et descendu lentement, avec respect.
Pas de première pour « La terre à boire »
Radio
13 min 17 s
Le jour de la première du film de Jean-Paul Bernier, le Bureau de censure décide que le film ne peut être projeté au Québec. Les artisans sont sous le choc.