Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Sciences et technologies · Ingénierie · Des cheminées récalcitrantes

Des cheminées récalcitrantes

Date de diffusion : 17 avril 1988

L'opération de démolition des deux cheminées rouge et noir de la carrière Miron, dans le nord de Montréal, a donné du fil à retordre aux dynamiteurs. Après trois détonations, la première cheminée s'est écroulée de façon spectaculaire. L'autre s'est entêtée à demeurer à la verticale, malgré la destruction de sa base.

Au Téléjournal, Ghislaine Bouffard résume l'événement, qui a attiré plus de 50 000 curieux.

Des cheminées récalcitrantes

• La première cheminée détruite avait été mise en opération par les frères Miron en 1959.

• Sa sœur cadette n'est tombée que deux semaines plus tard, le 2 mai 1988. Sa démolition avait été reportée, car la CSST craignait qu'ébranlée par deux explosions elle n'écrase les artificiers.

Des cheminées récalcitrantes

Média : Télévision

Émission : Téléjournal

Date de diffusion : 17 avril 1988

Invité(s) : Marc Lord

Ressource(s) : Ghislaine Bouffard, Suzanne Laberge

Durée : 2 min 03 s

Dernière modification :
25 mai 2009


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
La démolition de la dernière cheminée Miron
Télévision
1 min 47 s
Le 2 mai 1988, après deux semaines de délai, les dynamiteurs viennent à bout de détruire la dernière cheminée de la carrière Miron, à Montréal.