Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Sciences et technologies · Informatique · Une classe d'informatique en 1971

Une classe d'informatique en 1971

Date de diffusion : 18 décembre 1971

Il est étonnant de voir l'air qu'avait une classe d'informatique en 1971. Les ordinateurs occupent alors une grande superficie et le bruit qu'ils émettent est plutôt assourdissant. Les usages de l'ordinateur sont en grande expansion et ne se limitent plus à des opérations comptables. Les logiciels peuvent désormais présenter le résultat des calculs ou les statistiques sous forme de graphiques.

Des étudiants d'une classe d'informatique définissent le travail de programmeur et énumèrent divers domaines d'application de l'ordinateur.

Grâce au microprocesseur et avec l'ajout de dispositifs d'entrée et de sortie des informations, comme le clavier, l'imprimante ou le moniteur, l'ordinateur pourra bientôt tenir facilement sur un bureau.

L'ordinateur peut à ce moment conserver plus de deux millions de caractères en mémoire, effectuer des calculs en une fraction de seconde et imprimer de 80 à 120 caractères par seconde.

Au cours des années 1960 et 1970, les usages de l'ordinateur se multiplient. Ingénieurs, fonctionnaires, médecins et psychologues l'utilisent. Dans l'industrie, il permet de perfectionner la production de masse et la robotisation. L'ordinateur perfectionne les modèles d'avions et de voitures et entraîne une amélioration des soins médicaux.

L'ordinateur bouleverse également la vie économique, notamment en rendant possible un système reliant les cartes de crédit à un fichier centralisé. Déjà le traitement des données est modifié, les bibliothèques se dotent de bases de données sur ordinateur.

Une classe d'informatique en 1971

• La société américaine Intel crée en 1971 le premier microprocesseur (unité arithmétique et logique), le 8008, qui tient sur un seul bloc monocristallin. Nommée microprocesseur, cette « puce électronique » contenait la mémoire d'un ordinateur. Ayant un coût de production abordable, l'invention possède de multiples applications et permet de miniaturiser encore davantage les appareils électroniques.

• La calculatrice de poche, qui détient plus de mémoire que l'ordinateur ENIAC de 1946, est mise en marché à partir de 1972. La création de la puce de silicium d'Intel, qui regroupe des milliers de composants dans une surface de 5 à 6 mm de côté, permet l'apparition de cette machine.

• La taille et le coût des calculatrices vont graduellement diminuer. Les plus simples pourront effectuer les quatre opérations arithmétiques de base.

• En septembre 1970, un salon de l'ordinateur s'adressant aux spécialistes de l'informatique a lieu à Montréal. Des étudiants des cégeps et des universités s'y rendent. Le thème du salon est le « time-sharing », soit l'utilisation d'un même ordinateur par plusieurs utilisateurs pour épargner du temps et diminuer les coûts du traitement des données. Seize fabricants nord-américains d'ordinateurs sont présents. L'année suivante, un salon de l'ordinateur à Toronto attire 88 entreprises.

• En 1970, plus de 2000 ordinateurs sont en usage au Canada.

Une classe d'informatique en 1971

Média : Télévision

Émission : Caméra-moto

Date de diffusion : 18 décembre 1971

Invité(s) : Serge Arpin, Danielle Drouin, Jean-Pierre Hotte, Michel Lajoie, Gisèle Leconte, Suzanne Rodrigue

Ressource(s) : Arlette Couture, Serge L’Italien

Durée : 4 min 27 s

Dernière modification :
13 juin 2003


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Un calculateur électronique
Télévision
5 min 30 s
Les premiers modèles d'ordinateurs sont immenses et servent surtout à des opérations de calcul.
De la carte perforée à l'imprimante
Télévision
7 min 57 s
Une fois commercialisé, l'ordinateur est employé dans les entreprises pour effectuer des tâches administratives.