Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Sciences et technologies · Exploration spatiale · Canadarm2 et le système d'entretien mobile

Canadarm2 et le système d'entretien mobile

Date de diffusion : 16 mai 1999

Depuis le début des années 1990, l'industrie spatiale canadienne contribue à la création de la station spatiale internationale, qui porte à l'époque le nom d'Alpha. Sur l'invitation des États-Unis, le Canada conçoit et fabrique un robot perfectionné, le Canadarm2, première composante d'un système d'entretien mobile.

En 1999, la journaliste Hélène Courchesne recueille les explications d'ingénieurs de l'Agence spatiale canadienne. Ils lui décrivent le rôle prévu pour le système d'entretien mobile dans l'assemblage et la réparation de la station spatiale internationale.

Dès 1984, le Canada pense à fournir à la future station spatiale des services d'entretien et de réparation. Le pays veut poursuivre son rôle dans la construction et la recherche sur la robotique destinée à l'espace.

Le 18 mars 1986, le premier ministre Brian Mulroney annonce que le Canada accepte de participer au programme de la station spatiale. Pour développer un deuxième robot, les ingénieurs utiliseront des matériaux résistants à la présence d'oxygène atomique. Ils devront s'assurer d'une durée de vie optimale du Canadarm dans l'espace.

Canadarm2 et le système d'entretien mobile

• À la fin de l'année 1998 débute la construction de la station spatiale internationale. En 1999, déjà trois modules de la station, d'abord connue sous le nom de Freedom puis d'Alpha, se trouvent en orbite.

• Le Canadarm de la station spatiale peut soutenir 100 000 kg, soit le poids de la navette spatiale accostant à la station orbitale.

• Entre 1993 et 2003, le budget annuel de l'Agence spatiale canadienne demeure figé à 300 millions de dollars. La présence du Canada dans l'espace coûterait en moyenne dix dollars par année à chaque Canadien.

• Selon l'Agence spatiale canadienne, la participation du Canada à la station spatiale internationale génère des investissements de 6 milliards de dollars et crée environ 70 000 emplois.

• Entre 1986 et 2006, le pays investira environ 1,2 milliard de dollars dans la construction de la station spatiale internationale.

• En retour, les scientifiques canadiens obtiendront dans la station un laboratoire de deux mètres de long sur un mètre de large. Le Canada possédera aussi un panneau de deux mètres en dehors de la station pour effectuer des expériences dans l'espace.

Canadarm2 et le système d'entretien mobile

Média : Télévision

Émission : Découverte

Date de diffusion : 16 mai 1999

Invité(s) : Édouard Tabarah, François Terrillon

Ressource(s) : Hélène Courchesne

Durée : 7 min 15 s

Dernière modification :
20 septembre 2004


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Défense et illustration de l'inuktitut
Télévision
8 min 29 s
La préservation de l'inuktitut, la langue des Inuits, se trouve au cœur des préoccupations du nouveau gouvernement.
Détourner les eaux
Télévision
5 min 34 s
Deux ans après l'annonce faite par Bourassa, les travaux de harnachement de la rivière La Grande sont amorcés.