Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Sciences et technologies · Exploration spatiale · Mission accomplie pour Chris Hadfield

Mission accomplie pour Chris Hadfield

Date de diffusion : 14 novembre 1995

Le 14 novembre 1995, le spécialiste de mission Chris Hadfield devient le premier Canadien à piloter le bras robotique. Quatrième astronaute canadien à s'envoler dans l'espace, Hadfield attache à la navette Atlantis un module d'arrimage qui sera fixé à la station russe Mir afin de faciliter les prochains rendez-vous Atlantis-Mir. La mission est le véritable coup d'envoi de la station spatiale internationale.

Le journaliste spécialiste de la conquête de l'espace Réal D'Amours rapporte l'opération réussie par l'astronaute Chris Hadfield.

Les commandes du bras se situent à l'arrière du poste de pilotage de la navette. L'opérateur peut observer la soute et le bras à travers deux hublots. Deux écrans de contrôle transmettent les images captées par des caméras fixées au coude et au poignet du Canadarm.

Le système de commande du bras robotique possède deux leviers que l'astronaute manipule pour faire bouger l'engin. Le premier sert à déplacer le robot de haut en bas, le deuxième permet à la main de se mouvoir et de saisir des objets.

La manipulation du Canadarm comporte des risques de collision avec la navette ou avec la charge utile. Pour éviter ces situations, Chris Hadfield s'est bien préparé sur terre. Pendant des jours, comme tous les astronautes de la mission, il a répété les opérations du bras robotique dans un simulateur.

Deux simulateurs de fonctionnement du bras se trouvent à Houston, au Johnson Space Center, et un autre à Toronto.

Mission accomplie pour Chris Hadfield

• Un module de fabrication russe conçu spécialement pour permettre l'amarrage entre une navette américaine et la station Mir est livré aux États-Unis avant d'être transporté à bord de la navette Atlantis et fixé à Mir. Les navettes s'arrimeront à ce module au cours de la construction de la station spatiale internationale.

• La station Mir orbite autour de la Terre depuis 1986. Entre 1995 et 1997, sept accostages ont eu lieu entre des navettes et la station spatiale. Mir est jugée désuète en 2001. Elle termine son existence en se désintégrant dans l'atmosphère.

• En 1992, le troisième astronaute canadien à se rendre dans l'espace, Steve Maclean, y expérimente le système de vision spatiale. Cette technologie utilise des caméras et des ordinateurs afin de guider avec plus de précision le Canadarm. L'expérience est menée en vue de la construction de la nouvelle station orbitale.

• Dans l'espace, l'extrémité du bras se déplace de 60 centimètres par seconde.

• Seuls les astronautes spécialistes de mission manœuvrent le bras articulé à bord d'une navette. Ces astronautes – des médecins, des ingénieurs, des astrophysiciens ou des biologistes – sont également autorisés à faire des sorties dans l'espace.

Mission accomplie pour Chris Hadfield

Média : Télévision

Émission : Montréal ce soir

Date de diffusion : 14 novembre 1995

Invité(s) : Chris Hadfield

Ressource(s) : Réal D'Amours, Simon Durivage

Durée : 2 min 07 s

Dernière modification :
8 mars 2004


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Premier exploit du Canadarm
Télévision
1 min 45 s
De Houston, Réal d'Amours relate le premier exploit du Canadarm.
Marc Garneau et le Canadarm
Télévision
2 min 14 s
Des astronautes ont pu réaliser des expériences sur le bras robot canadien, comme l'explique Réal d'Amours.