Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Sciences et technologies · Exploration spatiale · La révolution Anik

La révolution Anik

Date de diffusion : 1er juillet 1973

Anik, le premier satellite canadien de télécommunications, a pour but de supprimer les frontières : son signal est accessible où que l'on se trouve au Canada.

C'est la première fois qu'un pays se sert d'un satellite géostationnaire pour pourvoir en télécommunications l'ensemble de son territoire. La géographie particulière du Canada n'y est pas étrangère; la fonction crée l'organe, dit-on...

La construction d'Anik s'amorce en 1970. Deux entreprises canadiennes participent à la conception, Northern Electric et Spar Aerospace, obtenant des contrats représentant 14 % de la fabrication d'Anik — dont la majeure partie est construite aux États-Unis. Le satellite demeure la propriété exclusive de Télésat Canada.

Le contrôle d'Anik en vol s'effectue à partir de la station de Télésat à Ottawa. Radio-Canada est un des principaux clients d'Anik.

Anik est aussi un outil politique : « À chaque fois que vous améliorez les communications au Canada, vous contribuez à tenir le Canada ensemble », déclare en 1973 Gérard Pelletier, ministre fédéral des Communications. Le Livre blanc sur les communications (1968), fruit d'un groupe d'étude fédéral, soutient qu'Ottawa doit être le seul responsable des télécommunications par satellite.

Jusqu'au début des années 1980, chaque satellite de télécommunications est construit en trois exemplaires : un opérationnel en orbite, un de réserve en orbite (pour palier une défaillance du premier) et un troisième de réserve au sol.

La révolution Anik

• Dès son lancement, le satellite Anik a un surplus de capacité de transmission : sept canaux de télécommunications sur dix sont loués. Lorsque les trois satellites Anik A sont en orbite, seulement huit canaux sur 30 sont loués.

• Un satellite géostationnaire se déplace exactement à la même vitesse que la Terre, soit à 1610 mètres à la seconde, à 35 800 km au-dessus de l'équateur.

La révolution Anik

Média : Télévision

Émission : Anik

Date de diffusion : 1er juillet 1973

Invité(s) : Robert Bernier, J. Hodgson, Alphonse Ouimet, Gérard Pelletier

Ressource(s) : Henri Crusène, Bernard Derome, Lucien Millet

Durée : 8 min 53 s

Dernière modification :
6 mai 2005


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip