Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Sciences et technologies · Exploration spatiale · Programme spatial canadien : un premier bilan

Programme spatial canadien : un premier bilan

Date de diffusion : 29 octobre 1972

Le Canada participe très tôt à l'aventure spatiale, comme le mentionne Paul-Émile Tremblay.

En 1972, le Canada est encore à l'avant-garde avec une première mondiale : Anik, un satellite de télécommunications géostationnaire destiné au service public. Le terme géostationnaire signifie que le satellite tourne autour de la Terre en 24 heures, en même temps et dans le même sens que la Terre. Vu du sol, il paraît stationnaire parce qu'il est toujours fixe dans le ciel.

En 1964, le Canada fait partie des 11 pays membres de l'Interim Communications Satellite Comittee, qui changera de nom pour International Telecommunications Satellite Organization (INTELSAT). Un premier satellite est lancé sous le couvert d'INTELSAT en 1965.

Programme spatial canadien : un premier bilan

• Chacun des 12 canaux d'Anik peut retransmettre le signal complet d'un poste de télévision en couleurs ou 960 canaux téléphoniques.

Programme spatial canadien : un premier bilan

Média : Télévision

Émission : La Flèche du temps

Date de diffusion : 29 octobre 1972

Invité(s) : Henri de Puyjalon, Alain Torrens

Ressource(s) : Paul-Émile Tremblay, Pierre Dumas

Durée : 15 min 21 s

Dernière modification :
6 juin 2006


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip