Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Sciences et technologies · Exploration spatiale · La recherche spatiale des fusées Black Brant

La recherche spatiale des fusées Black Brant

Date de diffusion : 24 novembre 1967

Le Centre de recherche Valcartier de la Défense nationale, en banlieue de Québec, met au point Black Brant, la première fusée-sonde entièrement canadienne. Elle est destinée à l'étude de l'ionosphère, des aurores boréales et des fluctuations du champ magnétique terrestre.

Le 5 septembre 1959 voit le lancement de la première fusée-sonde Black Brant, construite par Bristol Aerospace, de Winnipeg.

Plus efficaces que les ballons-sondes, les Black Brant mesurent la température, la pression et la densité de la haute atmosphère, en plus de détecter sa composition chimique.

Parmi les applications qui résultent de la recherche spatiale en 1967, on peut noter la miniaturisation, le perfectionnement des ingénieurs, la cartographie, les relevés géologiques, le repérage des glaces, les télécommunications ou l'étude du climat.

En 1967, la seule rampe de lancement permanente est celle de Fort Churchill, à l'ouest de la baie d'Hudson, près du pôle magnétique terrestre. Cette rampe de lancement, qui a servi à la NASA, est la propriété du Conseil national de recherches du Canada depuis 1966. On peut y écouter le bruit cosmique enregistré par Alouette.

La recherche spatiale des fusées Black Brant

• En 1967, 250 ingénieurs vivent avec leurs familles à proximité de la rampe de lancement de Fort Churchill.

La recherche spatiale des fusées Black Brant

Média : Télévision

Émission : Canada Express

Date de diffusion : 24 novembre 1967

Invité(s) : Gilles Cloutier

Durée : 26 min 34 s

Audio d'une émission de télévision

Dernière modification :
24 octobre 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip