Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Sciences et technologies · Biotechnologie · Un goût d'été en hiver

Un goût d'été en hiver

Date de diffusion : 14 janvier 1996

« Elle est meilleure que les autres tomates et se conserve plus longtemps », selon la compagnie américaine Calgene, créatrice de la Flavr Savr, la tomate résistante au pourrissement. Après plusieurs années de recherches et de lourds investissements, la tomate mutante se retrouve dans les supermarchés américains et canadiens. Calgene prédit à son produit un juteux avenir.

Mais le succès escompté n'est pas au rendez-vous. Difficile à ramasser et peu résistante aux maladies, la tomate a une peau fragile qui ne résiste pas toujours au transport. Par ailleurs, son goût métallique, sa texture farineuse et son prix élevé entraînent le désintérêt du consommateur. Sans compter les rendements qui se révèlent décevants. Calgene, au bord de la faillite, retire sa tomate du marché.

Un goût d'été en hiver

• D'autres compagnies se lancent dans la tomate. Après la Flavr Savr, des chercheurs mettent au point la Endless Summer, qui garde son éclat pendant 40 jours. Mais, comme sa comparse, elle disparaît discrètement des étals des supermarchés.

• Des essais génétiques sur les poissons ont lieu à Terre-Neuve. Les chercheurs ont prélevé le gène de résistance au froid du flétan, pour l'introduire dans le saumon.

• Au début de l'année 1998, 57 sociétés et agences américaines ont demandé l'autorisation de mettre en marché des céréales et des produits alimentaires transgéniques.

• Au Canada, 39 céréales et aliments ont reçu cette approbation, dont 13 variétés de canola, 40 de maïs et 3 de tomates.

• À la fin de cette même année, 60 sortes de céréales ont été testées dans 45 pays.

• Au Canada, la mise en marché d'un aliment est réglementée par quatre autorités gouvernementales : Agriculture Canada, en particulier son Agence d'inspection des aliments, Environnement Canada et Santé Canada.

• Si une entreprise veut commercialiser un OGM, elle doit prouver que son produit est aussi nourrissant et pas plus toxique qu'un aliment ordinaire; c'est le principe de l'équivalence substantielle.

Un goût d'été en hiver

Média : Télévision

Émission : Découverte

Date de diffusion : 14 janvier 1996

Ressource(s) : Charles Tisseyre

Durée : 5 min 27 s

Dernière modification :
24 mai 2005


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Défense et illustration de l'inuktitut
Télévision
8 min 29 s
La préservation de l'inuktitut, la langue des Inuits, se trouve au cœur des préoccupations du nouveau gouvernement.
Détourner les eaux
Télévision
5 min 34 s
Deux ans après l'annonce faite par Bourassa, les travaux de harnachement de la rivière La Grande sont amorcés.