Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Santé · Santé publique · Un nouvel hôpital Sainte-Justine

Un nouvel hôpital Sainte-Justine

Date de diffusion : 14 mars 1957

L'hôpital Sainte-Justine pour enfants malades déménage le 20 octobre 1957 de l'édifice de la rue Saint-Denis à son emplacement actuel, sur le chemin de la côte Sainte-Catherine à Montréal. L'inauguration a lieu le 9 novembre. Le cardinal Léger bénit alors chacune des salles de l'hôpital qui compte plus de 800 lits.

Quelques mois plus tôt, Germaine Parizeau, secrétaire-trésorière de l'hôpital Sainte-Justine, précise comment se déroulera le déménagement. Germaine Parizeau est aussi la mère du futur premier ministre du Québec, Jacques Parizeau.

Même si l'hôpital Sainte-Justine n'en est pas à son premier déménagement, celui de 1957 sera le plus important. Fondé en 1907, l'hôpital s'installe en 1908 à l'angle des rues De Lorimier et Rachel. Alors qu'il obtient en 1914 son premier contrat d'affiliation à l'Université Laval de Montréal – devenu l'Université de Montréal en 1919 –, l'hôpital déménage rue Saint-Denis. Entre 1922 et 1927, grâce à la construction d'une nouvelle aile, le nombre de lits passe de 150 à 300.

Présidente et cofondatrice de l'hôpital, Justine Lacoste-Beaubien a 80 ans lorsqu'elle coordonne le déménagement des enfants malades vers le nouvel établissement. Un défilé de près de 35 ambulances transportent les jeunes vers l'hôpital ultramoderne du chemin de la côte Sainte-Catherine.

Justine Lacoste-Beaubien, le premier ministre Maurice Duplessis, le maire de Montréal Sarto Fournier, ainsi que le cardinal Paul-Émile Léger et de nombreuses religieuses sont présents lors de l'inauguration du 9 novembre 1957. L'événement souligne aussi le cinquantième anniversaire de l'hôpital.

Un nouvel hôpital Sainte-Justine

• Les travaux et la campagne de financement pour la construction de l'hôpital débutent en 1951. Le nouvel établissement est bâti au coût de 30 millions de dollars. En déménageant, l'hôpital Sainte-Justine, qui accueille de nombreux internes, se rapproche de l'Université de Montréal.

• Développé grâce au travail de comités de bénévoles et de médecins offrant gratuitement leurs services, l'hôpital Sainte-Justine ne rémunérera ses praticiens qu'à partir de 1935. L'établissement compte quelques centaines de bénévoles à la fin des années 1950.

• Née en 1877, Justine Lacoste-Beaubien préside le comité fondateur de l'Hôpital Sainte-Justine. Fille d'un juriste réputé, Justine Lacoste épouse en 1899 l'homme d'affaires Louis de Gaspé Beaubien. À partir de 1907 et jusqu'à sa mort, elle œuvre pour le développement de l'hôpital Sainte-Justine.

• Le nom de Sainte-Justine fut attribué à l'hôpital en l'honneur de la martyre vénérée à Padoue en Italie. Les Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie, qui eurent Mme Lacoste comme pensionnaire, possédaient une relique de cette sainte.

• Le Children's Memorial Hospital, fondé en 1904 à Montréal, aura aussi comme mandat de soigner des enfants malades mais desservira une clientèle surtout anglophone. Ce centre de santé, rebaptisé l'Hôpital de Montréal pour enfants, est affilié à l'Université McGill.

• Depuis 1957, l'hôpital Sainte-Justine a continué de grandir. Il s'est doté d'un centre de recherche en 1973. En 1995, l'Hôpital Sainte-Justine devient le Centre hospitalier universitaire mère-enfant. Le CHU Sainte-Justine est désormais un centre de soins, de recherche et d'enseignement reconnu mondialement en pédiatrie et en périnatalité.

Un nouvel hôpital Sainte-Justine

Média : Télévision

Émission : Carrefour (télévision)

Date de diffusion : 14 mars 1957

Invité(s) : Germaine Parizeau

Ressource(s) : Solange Chaput-Rolland

Durée : 7 min 51 s

Dernière modification :
1er avril 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Un couple hors du commun
Télévision
24 min 06 s
1er août 1996
Il faut attendre le milieu des années 1990 pour que les Canadiens découvrent enfin l'œuvre des Corti-Teasdale.
Thalidomide : le médicament de la difformité
Dossier
De 1959 à 1962, la thalidomide est administrée aux femmes enceintes pour réguler leurs nausées en début de grossesse.