Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Santé · Santé publique · Se préoccuper des effets de l'amiante

Se préoccuper des effets de l'amiante

Date de diffusion : 26 mai 1982

Pour répondre à la controverse croissante sur l'utilisation de l'amiante, les gouvernements du Québec et du Canada organisent à Montréal un symposium international dont le thème est L'Amiante, la collectivité et la santé. La rencontre est organisée en collaboration avec la Commission des communautés européennes. Près de 700 personnes, dont 72 experts en provenance de 14 pays, sont réunies. Comme conclut le docteur Selikoff, « si l'amiante est convenablement contrôlée, il n'est pas nécessaire de le bannir ».

Deux ans plus tard, l'Ontario Royal Commission on Asbestos (ORCA) arrive aux mêmes conclusions que le symposium. Préoccupée par les questions de santé, l'ORCA s'intéresse particulièrement au problème de l'isolation à l'amiante des édifices par flocage. Après quatre années d'études, la commission recommande, entre autres, l'adoption d'une norme d'empoussiérage d'une fibre par centimètre cube pour le chrysotile et l'interdiction des fibres amphiboles et des produits d'isolation friables.

Sur la base des données scientifiques du symposium et des conclusions de l'ORCA, les gouvernements du Canada et des provinces adoptent une politique d'utilisation contrôlée de l'amiante chrysotile.

Toujours à la suite du symposium de Montréal, la Communauté économique européenne (CEE) réglemente elle aussi l'utilisation de l'amiante. Malgré des réserves, la CEE autorise l'utilisation contrôlée du produit. Désormais, le chrysotile ne pourra servir qu'à une vingtaine d'applications, dont l'amiante-ciment, les produits de friction, les joints, les isolants et l'asphalte. Justement, le Québec ne produit et n'exporte que de l'amiante chrysotile.

Se préoccuper des effets de l'amiante

• Le flocage consiste à pulvériser sur les parois et les poutres des structures d'un édifice un isolant à base d'amiante amalgamé dans un liant liquide. Après la Seconde Guerre mondiale, cette technique a été utilisée systématiquement par des pays froids d'Europe et les États-Unis. Ils se sont surtout servis de produits à base d'amiante contenant des amphiboles. Ces produits ont progressivement été abolis au cours des années 1970. Le flocage est interdit au Canada depuis 1978.

• L'amiante est présent sur les deux tiers de l'écorce terrestre. Il se trouve partout, aussi bien dans l'air que dans l'eau. Chaque jour, nous en respirons des millions de particules. Il est donc impossible de bannir complètement la fibre puisque nous sommes en contact constant avec elle.

Se préoccuper des effets de l'amiante

Média : Télévision

Émission : Téléjournal

Date de diffusion : 26 mai 1982

Invité(s) : Irving Selikoff, Jack Siematyeki

Ressource(s) : Bernard Derome, Jean Pelletier

Durée : 2 min 11 s

Dernière modification :
7 avril 2003


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
L'histoire d'un minerai fascinant
Radio
4 min 42 s
En 1876 débute une grande aventure lorsque Joseph Fecteau découvre de l'amiante dans un rang des Cantons-de-l'Est.
Le plus grand producteur d'amiante au monde
Télévision
5 min 08 s
Le Québec est le plus grand producteur au monde d'amiante. Le minerai sert à la fabrication de nombreux produits de la vie quotidienne.