Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Santé · Santé publique · Conférence du Caire

Conférence du Caire

Date de diffusion : 11 septembre 1994

En 1994, l'ONU organise une troisième conférence sur la population mondiale. Après Budapest et Mexico, Le Caire est choisi comme ville-hôtesse. À l'instar des deux précédentes, la conférence porte sur le thème central de la surpopulation. Cette fois, les participants sont beaucoup plus optimistes. Plusieurs inquiétudes qui alimentaient jadis le débat sur la croissance démographique, tel le manque de nourriture pour l'avenir, sont désormais remises en question.

Dans ce reportage, Marc Bourgault dresse d'abord un portrait de la ville du Caire et présente ensuite les nouvelles idées qui font surface sur la question de la population.

Les intervenants à la conférence du Caire remettent en cause le fondement des idées de « surpopulation » ou d'explosion démographique. D'abord, les limites de la science agricole sont constamment repoussées, l'agriculture permet de nourrir une plus grande population. Quant à l'accroissement démographique, il a ralenti considérablement, au point d'entraîner un vieillissement général de la population. Enfin, la planification familiale ne fonctionne pas partout, on mise plutôt sur l'amélioration de la situation économique des pays pour ralentir les naissances. Les gens qui travaillent davantage ont, selon les experts, moins d'enfants.

Les participants à la conférence du Caire sont conscients que la population continuera à augmenter de façon notable pendant les prochaines années. Les moyens pour maîtriser cet accroissement doivent inclure non seulement l'amélioration économique des pays les plus féconds, mais aussi l'éducation des femmes. Dans les pays du tiers-monde, les maternités répétées, les accouchements et avortements pratiqués dans de mauvaises conditions sanitaires tuent des centaines de milliers de femmes chaque année. Ce nombre pourrait être réduit par une éducation sexuelle qui permettrait aux femmes de planifier leurs grossesses.

Conférence du Caire

• En 1994, le Fonds des Nations unies pour la population se donne cinq ans pour améliorer la situation dans le tiers-monde. En 1999, l'organisme affirme qu'il n'a pas atteint son objectif.

• En 1999, il y a eu chez les femmes du tiers-monde plus de 585 000 décès lors d'accouchements, 70 000 décès à la suite d'avortements, 11 nouvelles infections par le VIH à la minute.

• En 1999, plus de 350 millions de femmes n'ont pas eu accès à des méthodes acceptables de planification familiale, c'est-à-dire la contraception, l'avortement ou simplement l'éducation sexuelle.

• La limitation des naissances, toujours à l'ordre du jour de la conférence du Caire, a été fortement contestée par des nations musulmanes et par l'Église catholique. Trois pays musulmans, l'Arabie saoudite, le Soudan et le Liban ont boycotté la conférence.

• Au Pakistan, plusieurs personnalités et groupes religieux du pays ont contesté la participation de la première ministre Benazir Bhutto à la conférence du Caire.

• Plus de 15 000 personnes de 182 pays ont participé à la conférence du Caire.

Conférence du Caire

Média : Radio

Émission : Les Années lumière

Date de diffusion : 11 septembre 1994

Invité(s) : Rodrigue Beaujot, Philippe Fargues, Jacques Légaré, Massimo Livibacci, Ooda Rachad

Ressource(s) : Marc Bourgault, Yanick Villedieu

Durée : 20 min 09 s

Dernière modification :
11 mars 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Endeavour 1996 : mission scientifique STS-77
Radio
8 min 11 s
De nombreuses expériences scientifiques sont réalisées par Marc Garneau lors de son voyage de 1996.
Sauvés par les singes!
Radio
7 min
En faisant croître le virus de la polio sur des reins de singes, les scientifiques développent un vaccin pour prévenir la maladie.