Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Santé · Santé publique · L'Afrique : origines culturelles de la surpopulation

L'Afrique : origines culturelles de la surpopulation

Date de diffusion : 12 juillet 1987

En 1987, alors que la population du globe atteint les 5 milliards de personnes, plusieurs spécialistes se tournent vers l'Afrique pour comprendre le phénomène de la surpopulation. L'Afrique affiche le plus haut taux de croissance démographique de tous les continents. Cette croissance effrénée de la population est stimulée par les valeurs de la culture africaine. De nature agraire, elle encourage les familles nombreuses.

Les invités d'Aujourd'hui la science commentent les facteurs d'origine culturelle qui empêchent les Africains de maîtriser leur poussée démographique.

Plusieurs éléments d'ordre culturel permettent d'expliquer cette persistance de l'accroissement de la population en Afrique. Les familles nombreuses représentent prospérité et sécurité pour les Africains. Elles permettent la continuité de la descendance et l'aide au travail dans une société encore très agricole.

Les croyances religieuses chrétiennes et musulmanes favorisent aussi les familles nombreuses et contribuent à l'augmentation de la population des pays africains. L'avortement et la contraception y sont très mal vus, les États refusent souvent d'adopter une politique de limitation des naissances.

L'absence de politique en matière de planification des naissances et la persistance de certaines traditions familiales expliquent la forte fécondité des pays africains. Par exemple en 1990, en Éthiopie, des fillettes de 7 ans sont mariées à des garçons de 14 ans et plus, bien que l'âge minimum fixé par le gouvernement en 1980 soit de 18 ans.

En 2006, la poussée démographique en Afrique est ralentie par le VIH. Actuellement, plus de 90 % des 800 000 enfants de moins de 15 ans séropositifs dans le monde vivent en Afrique subsaharienne.

L'Afrique : origines culturelles de la surpopulation

• En 2006, le Nigeria est le pays le plus peuplé d'Afrique, avec 131,8 millions d'habitants. La densité de la population y est aussi la plus importante d'Afrique : 142,7 habitants par km2.

• La croissance démographique du Nigeria est parmi les plus fortes du continent africain. Au recensement de 1991, la population se chiffrait autour de 88,5 millions. Cela équivaut à une augmentation de 2,9 millions d'habitants chaque année entre 1991 et 2002.

• Cette croissance marquée de la population existe malgré l'adoption d'une politique de planification familiale par le gouvernement du Nigeria.

• De 1975 à 1995, le taux de croissance annuel de la population du Nigeria est d'environ 3 %. Pour la même période, le taux de croissance annuel de la population canadienne est de 1,2 % seulement.

• Ce ne sont pas tous les pays du continent africain qui connaissent une forte croissance démographique. L'Afrique du Nord a un taux de croissance qui ressemble de plus en plus à celui des pays développés.

• En 2004, le taux de croissance annuel de la Tunisie est de 1,1 %, ce qui équivaut à 2,01 enfants par femme.

L'Afrique : origines culturelles de la surpopulation

Média : Radio

Émission : Aujourd'hui la science

Date de diffusion : 12 juillet 1987

Invité(s) : Mpembele Saladiacanda, Alan Simmons, Aminata Traore

Ressource(s) : Luc Chartrand, Jean Lalonde

Durée : 13 min 01 s

Dernière modification :
12 mars 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip