Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Santé · Santé publique · Interdit de fumer!

Interdit de fumer!

Date de diffusion : 10 mai 2005

Le projet de loi 112, déposé par le ministre de la Santé du Québec Philippe Couillard en mai 2005, visant à interdire l'usage du tabac dans les endroits publics protège-t-il les non-fumeurs de la fumée secondaire, ou va-t-il trop loin en ostracisant les fumeurs? Louis Gauvin, coordonnateur de la Coalition québécoise pour le contrôle du tabac, et Arminda Mota, vice-présidente de l'organisme Mon choix, débattent de cette question à l'émission Désautels.

En vertu du projet de loi, les fumeurs ne pourront plus allumer une cigarette à moins de neuf mètres de l'entrée des hôpitaux, des écoles, des garderies ou de tout lieu où se déroulent des activités destinées aux mineurs. L'interdiction de fumer dans les restaurants et les bars de la province est retardée de six mois et reportée au 31 mai 2006.

Depuis décembre 1999, une « police du tabac » est en service au Québec : ses 45 inspecteurs sont chargés de dresser des constats d'infraction dans l'ensemble de la province. Le nouveau projet de loi prévoit d'infliger des amendes plus musclées aux fumeurs et aux établissements contrevenant aux règlements.

Les premières restrictions à l'usage du tabac dans les lieux publics au pays s'amorcent dans les années 1970. Les études démontrant les effets nocifs de la fumée de tabac ambiante sur la santé des non-fumeurs se multiplient et entraînent un renforcement des lois.

En 1971, Air Canada subdivise les sièges en sections fumeurs et non-fumeurs sur certains vols. En 1986, la compagnie inaugure des vols entièrement non-fumeurs entre Montréal et Toronto. Le Canada devient le premier pays au monde à exiger que tous les vols, intérieurs et internationaux, soient sans fumée, en 1994.

Interdit de fumer!

• En 1976, la ville d'Ottawa adopte le premier règlement municipal du Canada qui restreint l'usage du tabac dans les lieux publics, suivie par la Ville Reine en 1977.

• Plusieurs provinces canadiennes, telles le Manitoba, le Nouveau-Brunswick et la Saskatchewan, ont interdit le tabac dans les lieux publics, y compris les bars et les restaurants, en 2004. L'Ontario et le Québec s'apprêtent à les imiter. Chez les voisins du Sud, la Californie et l'État de New York figurent parmi les États américains les plus sévères.

• Une enquête de 1996 sur la santé de la population canadienne révèle que le Québec est la province qui détient le taux le plus élevé de fumeurs, soit 34 %, alors que la moyenne nationale atteint les 29 %. En Ontario, la proportion de fumeurs se chiffre à 26 %.

• La proportion de fumeurs continue de diminuer au Canada, passant de 29,3 % en 1994 à 22,9 % en 2003. Les jeunes adultes âgés de 20 à 24 ans demeurent la tranche de la population qui compte le plus grand nombre de fumeurs dans ses rangs.

• C'est la Colombie-Britannique qui affiche le taux le plus faible de fumeurs au pays, avec 14 %, suivie par l'Ontario et l'Alberta. Le Québec a perdu son titre de province la plus enfumée, dépassé en 2004 par le Nouveau-Brunswick.

Interdit de fumer!

Média : Radio

Émission : Desautels

Date de diffusion : 10 mai 2005

Invité(s) : Louis Gauvin, Arminda Mota

Ressource(s) : Jacques Beauchamp, Christine Limoges

Durée : 9 min 09 s

Dernière modification :
13 septembre 2005


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Débat fumant à Ottawa
Télévision
2 min 50 s
Ottawa adopte une loi qui interdit la publicité sur le tabac dans les journaux et les magazines.
La culture du tabac, une tradition qui s'éteint
Télévision
9 min 37 s
Cultivé depuis des millénaires au pays, le tabac, devenu produit indésirable, disparaît des champs.