Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Santé · Santé publique · Fumer : plaisir ou dépendance?

Fumer : plaisir ou dépendance?

Date de diffusion : 19 mars 1997

Le pouvoir d'accoutumance de la nicotine est dix fois plus important que celui de l'héroïne ou de la cocaïne. C'est ce que confirme en 1988 le chef du service fédéral américain de la Santé publique, Everett Koop, fournissant ainsi de nouvelles armes aux groupes antitabac. Ainsi, même après un cancer ou une maladie cardiaque, un fumeur sur deux continue à griller des cigarettes. « La cigarette est mauvaise pour vous, c'est pourquoi elle est si bonne », écrit Richard Klein dans Cigarettes Are Sublime, un hymne au tabac.

Dans ce reportage diffusé au Point en 1997, le journaliste Alain Gravel enquête sur le plaisir de fumer et la dépendance au tabac.

Auteur d'une véritable étude de mœurs sur le tabagisme, Richard Klein explique que le fumeur est fasciné par le côté sombre de la cigarette. Fumer, c'est s'injecter du poison à petite dose. C'est aussi un geste de transgression, surtout pour les femmes. Pour le soldat, c'est le repos du guerrier, une bouffée qui calme l'anxiété dans l'attente du combat. Selon le philosophe allemand Kant, la cigarette représente une mesure de temps qui soulage l'imaginaire de l'angoisse de l'infini.

Des écrivains ont décrit la volupté du geste. George Sand écrit que la cigarette « endort la douleur, distrait l'inaction, nous fait l'oisiveté douce et légère et peuple la solitude de mille gracieuses images ».

Fumer : plaisir ou dépendance?

• Le tabac tue dix fois plus que toutes les autres drogues réunies, la cocaïne et l'héroïne incluses.

• En 2005, une équipe de chercheurs de l'Institut Pasteur démontre que la dépendance à la nicotine est liée à une molécule située dans une zone spécifique du cerveau. Les chercheurs espèrent pouvoir créer de nouveaux traitements contre la dépendance au tabac.

• La consommation de cigarettes connaît une ascension vertigineuse avec la Première Guerre mondiale. Au cours du second conflit mondial, le tabac est introduit dans la ration quotidienne des militaires, au même titre que les aliments. Ces héros de guerre donnent à la cigarette ses lettres de noblesse en associant courage et tabac. Des milliards de cigarettes sont envoyées gratuitement sur le front par les compagnies de tabac.

• Si le tabagisme tend à s'éteindre dans les pays industrialisés, il s'est généralisé dans les pays en voie de développement où la consommation augmente de 3,4 % par année, notamment sur le continent africain.

• Soixante-dix pour cent des 4,9 millions de décès annuels reliés au tabac sur la planète se produisent dans les pays en voie de développement.

• La Chine arrive en tête des producteurs mondiaux avec 35 % du tabac cultivé. Elle compte à elle seule le tiers des fumeurs de la planète, avec 320 millions de personnes.

Fumer : plaisir ou dépendance?

Média : Télévision

Émission : Le Point médias

Date de diffusion : 19 mars 1997

Invité(s) : Richard Arcuzi, Serge Chapleau, Paul Clarke, Georges-Hébert Germain, Richard Klein

Ressource(s) : Alain Gravel, Jean-François Lépine

Durée : 10 min 42 s

Dernière modification :
28 avril 2009


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Débat fumant à Ottawa
Télévision
2 min 50 s
Ottawa adopte une loi qui interdit la publicité sur le tabac dans les journaux et les magazines.
La culture du tabac, une tradition qui s'éteint
Télévision
9 min 37 s
Cultivé depuis des millénaires au pays, le tabac, devenu produit indésirable, disparaît des champs.