Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Santé · Santé publique · Un an après E-coli

Un an après E-coli

Date de diffusion : 15 mai 2001

Un an après la tragédie, la petite ville de Walkerton tente de reconstruire et de retrouver la confiance perdue. Les résidents vivent encore avec les séquelles de l'épidémie. Des enfants sont atteints de désordre sanguin et de problèmes durables aux reins. Les propriétés ont été dévaluées. La méfiance à l'égard de l'eau du robinet perdure, comme en témoigne ce reportage de Stéphane Laberge, qui s'est rendu sur les lieux en ce triste anniversaire.

Pourtant, la communauté a aussi posé des gestes d'espoir, résolue à se tourner vers le futur. Un jardin aquatique patrimonial, le Walkerton Heritage Water Garden, a été aménagé dans la ville.

Inauguré le 16 juin 2001 par la gouverneure générale Adrienne Clarkson, le parc se veut un symbole de guérison. La fontaine au centre du jardin redonne à l'eau son sens vital. Lors de la cérémonie, plusieurs personnes ont versé de l'eau dans la fontaine qui commémore la tragédie de Walkerton.

Pendant sept mois, les résidents de la ville ont dû se procurer de l'eau en bouteille. Ce n'est qu'en décembre 2000 que l'avis les obligeant à faire bouillir leur eau est enfin levé. Estimant avoir payé le gros prix dans cette tragédie, les citoyens de Walkerton intentent un recours collectif afin d'obtenir une compensation. En février 2001, le juge Winkler de la Cour supérieure propose une indemnité de 2000 $ par personne pour un total de 50 millions de dollars.

Les victimes réclamaient 250 millions de dollars en dommages et intérêts à titre exemplaire.

Un an après E-coli

• Une étude commandée par la Commission d'enquête sur Walkerton et rendue publique en novembre 2001 estime que la tragédie aura coûté au moins 64 millions de dollars, et jusqu'à 155 millions en tenant compte des souffrances et des pertes humaines.

• Selon cette étude, chaque foyer de cette ville de 5000 habitants a dépensé en moyenne 4000 $ à la suite de la contamination de l'eau par la bactérie E. coli. Ce montant comprend notamment l'achat de l'eau embouteillée pendant les sept mois lors desquels l'eau du robinet est demeurée impropre à la consommation.

• L'étude conclut que la valeur foncière des propriétés de Walkerton a chuté de 1,1 million de dollars au total.

• Deux mois après l'épidémie, le gouvernement de l'Ontario renonce à nettoyer le système de canalisation de Walkerton et remplace plutôt 3,5 kilomètres de tuyaux à un coût de près de 300 000 $.

Un an après E-coli

Média : Télévision

Émission : Le Téléjournal/Le Point

Date de diffusion : 15 mai 2001

Invité(s) : Charlie Bagnato, Becky Bedford, Donna Berberich, Paul Charette, Bruce Davidson, Mike Harris, Stan Keable, Tina Paquin, Joe Pickering, Josh Rasphberry, David Thompson, Catherine Vatcher

Ressource(s) : Daniel Lessard, Stéphane Laberge

Durée : 10 min 52 s

Dernière modification :
9 mai 2005


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Alerte à l'eau empoisonnée
Télévision
1 min 44 s
24 mai 2000
À Walkerton, en Ontario, quatre personnes meurent après avoir bu de l'eau du robinet contaminée par la bactérie E. coli.
La colère se propage à Walkerton
Radio
9 min 19 s
Atterrés et révoltés, les citoyens de Walkerton apprennent que le drame aurait pu être évité.