Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Santé · Recherche médicale · Prostate et traitement combiné

Vous devez ouvrir une session pour commenter ce clip.

Selon moi,la cause probable du cancer de la prostate est dû au fait qu'une des fonctions de la prostate est d'éliminer le « trop-plein » de testostérone. Je m'explique, si par exemple, un homme est excité sexuellement pour quelque raison que ce soit,son taux de testostérone augmente et la production de spermatozoïdes se met en oeuvre. Si toutefois cet homme ne parvient pas à l'évacuation de ces dites sécretions soit par abstinance, échec de séduction ou tout simplement dû à une dysfonction érectile (ce qui expliquerait peut-être la fréquence plus élevée chez les hommes plus agés),(et à ma connaissance aucun homme ne metterait(par fierté) son pouvoir de séduction ou sa puissance sexuelle en cause)ce « trop-plein » doit alors être éliminé par le biais de la prostate or, on sait que la testostérone est néfaste au développement du cancer de la prostate, une étude devrait être produite en ce sens.

Soumis par : Anonyme


Prostate et traitement combiné

Date de diffusion : 9 mai 1993

Mis au point par l'endocrinologue Fernand Labrie, le traitement hormonal dans le cancer de la prostate repose sur l'administration de médicaments destinés à priver les cellules cancéreuses des hormones mâles qui favorisent leur développement. C'est une nouvelle voie qu'explore la médecine, après la castration chirurgicale, c'est-à-dire l'ablation des testicules, largement pratiquée auparavant. Le journaliste Donald Dodier a rencontré des chercheurs, dont Fernand Labrie.

Les patients ayant bénéficié de ce traitement gagnent en moyenne un an et demi de longévité. Leur qualité de vie n'est pas altérée, et les effets secondaires inhérents à la castration chirurgicale sont inexistants. Mais, s'il est efficace au début, le traitement cesse pourtant de l'être après quelques mois ou quelques années, sans que les chercheurs ne puissent expliquer pourquoi.

L'hormonothérapie est réservée aux cancers qui sont sensibles aux hormones, c'est-à-dire qui se développent sous l'effet de celles-ci. C'est le cas notamment du cancer de la prostate et du cancer du sein. Dans le cas du cancer du sein, on cherche à supprimer l'effet des œstrogènes sur les glandes mammaires, tandis que pour le cancer de la prostate, c'est l'effet des androgènes qui est bloqué.

Prostate et traitement combiné

• Le cancer est la deuxième cause de décès en Amérique du Nord, après les maladies cardiovasculaires, et il frappe plus les hommes que les femmes.

• Les quatre types de cancer les plus répandus sont le cancer du poumon, le cancer du sein, le cancer de la prostate et celui du côlon.

• En 1993, le cancer de la prostate est le cancer le plus fréquent chez l'homme, après celui du poumon. Il touche alors un homme sur vingt en Amérique du Nord. En 2005, un homme sur huit en est atteint.

• Il apparaît chez l'homme de plus de 45 ans, et sa fréquence croît avec l'âge.

• Selon les chercheurs, il existe un facteur ethnique important dans l'apparition de ce cancer, et la population qui semble la plus touchée est la population noire américaine. Par ailleurs, le cancer de la prostate est très rare chez les Asiatiques.

• Le dépistage précoce du cancer de la prostate, comme celui des autres cancers, peut favoriser l'efficacité du traitement. Parmi les moyens qui permettent de déceler ce type de cancer, il existe le toucher rectal, la prise de sang et l'échographie. De plus en plus, les médecins préconisent un dépistage précoce systématique chez les hommes d'un certain âge.

Prostate et traitement combiné

Média : Télévision

Émission : Découverte

Date de diffusion : 9 mai 1993

Invité(s) : David Crawford, Yves Fradet, Fernand Labrie, Jacques Lamontagne, Gérard Monfette, Gerald Shoddack, Jean Simard

Ressource(s) : Donald Dodier, Charles Tisseyre

Durée : 14 min 57 s

Image : Robert Wood Johnson Medical School

Dernière modification :
17 décembre 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Défense et illustration de l'inuktitut
Télévision
8 min 29 s
La préservation de l'inuktitut, la langue des Inuits, se trouve au cœur des préoccupations du nouveau gouvernement.
Détourner les eaux
Télévision
5 min 34 s
Deux ans après l'annonce faite par Bourassa, les travaux de harnachement de la rivière La Grande sont amorcés.