Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Santé · Recherche médicale · La bombe au cobalt

La bombe au cobalt

Date de diffusion : 27 février 1957

« Pas besoin d'aller à Hiroshima ou à Nagasaki », selon le Dr Bouchard, président des Radiologistes du Canada, qui affirme que l'irradiation au cobalt d'une personne pendant 15 minutes suffirait à entraîner sa mort les jours suivants. La bombe au cobalt porte bien son nom. Mais la puissance destructrice de ses radiations vise avant tout les cellules cancéreuses. Le Dr Bouchard explique le fonctionnement de l'appareil au journaliste Jean Morin.

C'est en 1951 que le docteur Harold Elford Johns met au point la « bombe au cobalt », à Saskatoon, en Saskatchewan. Jusqu'alors la radiothérapie ne venait à bout que des tumeurs superficielles. L'invention du Dr Johns permet d'irradier les tumeurs cancéreuses plus profondes et révolutionne le traitement du cancer dans le monde entier. Elle donne naissance à la cobaltothérapie, c'est-à-dire à la thérapie par exposition au rayonnement. La bombe au cobalt est utilisée pour la première fois sur un malade à l'hôpital Victoria de London en Ontario, en octobre 1951, par le Dr Ivan Smith.

La bombe au cobalt

• L'irradiation détruit les virus et les bactéries. Le cobalt 60 est donc utilisé pour stériliser des fournitures médicales jetables, telles les masques, les gants de chirurgie, les pansements, les lames de scalpel, les cathéters et les seringues, mais aussi pour aseptiser les produits pharmaceutiques et les cosmétiques. L'industrie alimentaire y a également recours.

• En 2005, il y a plus de 1200 bombes au cobalt dans le monde.

• Le Canada est l'un des plus grands producteurs d'isotopes médicaux, atomes spéciaux employés par la médecine, tels le cobalt, le xénon, le molybdène, etc. Les réacteurs nucléaires de la société publique Énergie atomique du Canada produisent les deux tiers de tous les isotopes du monde!

• Chaque année, dans 70 pays du monde, un demi-million de malades atteints du cancer sont traités avec des appareils de radioexposition au cobalt 60 conçus et fabriqués au Canada, selon Énergie atomique du Canada.

• Harold E. Johns, physicien et professeur, s'intéresse aux applications de la physique en médecine et en biologie. Il est à l'origine de la création du département de biophysique médicale de l'université de Toronto, le premier du Canada. Ses recherches lui ont valu une reconnaissance internationale.

La bombe au cobalt

Média : Télévision

Émission : Carrefour (télévision)

Date de diffusion : 27 février 1957

Invité(s) : Dr Bouchard

Ressource(s) : Jean Morin

Durée : 8 min 16 s

Dernière modification :
2 avril 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Le cancer au microscope
Télévision
24 min 19 s
En 1956, Fernand Seguin consacre son émission La Joie de connaître au cancer.
Les traitements contre le cancer
Télévision
29 min 26 s
De quels moyens dispose la médecine pour combattre le cancer à la fin des années 1970?