Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Santé · Médecine · La vie de Lucille Teasdale à l'écran

La vie de Lucille Teasdale à l'écran

Date de diffusion : 25 septembre 1999

Le Canada anglais découvre pleinement Lucille Teasdale en 2000, alors qu'est diffusé sur les ondes du réseau CTV le téléfilm Dr. Lucille: The Lucille Teasdale Story. Francine Allaire, productrice et George Mihalka, réalisateur, racontent à Joël Le Bigot le déroulement du projet.

Le téléfilm a originellement été tourné en anglais, et la comédienne québécoise Marina Orsini y tient la vedette aux côtés de l'acteur italien Massimo Ghini et de l'acteur afro-américain Louis Gossett Jr.

Mais bien avant le film, c'est surtout un livre qui a fait connaître Lucille Teasdale au monde. Publié en 1997 aux éditions Libre Expression, Un rêve pour la vie relate la vie et les combats du couple Corti-Teasdale. Le journaliste Michel Arseneault a discuté pendant des heures avec le couple et a même eu accès à leur correspondance privée.

Mieux qu'aucun reportage, film ou documentaire, le livre du journaliste de la revue L'Actualité plonge le lecteur dans la dure réalité de deux médecins missionnaires.

La vie de Lucille Teasdale à l'écran

• Deux documentaires ont également été réalisés sur la vie et l'œuvre de Lucille Teasdale. La productrice du téléfilm Dr. Lucille: The Lucille Teasdale Story, Francine Allaire, a également produit Lucille Teasdale : médecin de l'espoir, un documentaire fait à partir d'images d'archives et de témoignages des proches de la Dre Teasdale, dont sa fille et son mari.

In Search of Lucille : The Woman Behind the Surgeon's Mask, de la documentariste américaine Helene Kladowsky, est sorti en 2001.

• Michel Arseneault est journaliste pour le bimensuel québécois L'Actualité depuis les années 1990. Il a également collaboré au quotidien de Québec Le Soleil. En 1994, il publie « Il est minuit, Dr Teasdale » dans L'Actualité, un des articles sur l'œuvre des Corti-Teasdale au Canada. Son livre Un rêve pour la vie occupe la tête des palmarès de ventes de livres au Québec en janvier 1998.

• En 1998, Michel Arseneault remporte le Prix international pour le journalisme sur les droits de la personne décerné par Amnistie internationale pour son article « Dessine-moi une horreur » sur les enfants soldats en Ouganda.

• En 2000, le gouvernement canadien inaugure le Pavillon Canada-Monde, au 50 de la rue Sussex, à Ottawa, afin de faire connaître le Canada au monde entier. Une partie de l'exposition inaugurale est consacrée à Lucille Teasdale et son œuvre en Ouganda.

• Il existe à Blainville, en banlieue montréalaise, une école secondaire Lucille-Teasdale.

La vie de Lucille Teasdale à l'écran

Média : Radio

Émission : Samedi et rien d'autre

Date de diffusion : 25 septembre 1999

Invité(s) : Francine Allaire, George Mihalka

Ressource(s) : Joël Le Bigot

Durée : 14 min 40 s

Dernière modification :
1er juin 2006


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Une chirurgienne canadienne en Ouganda
Radio
12 min 46 s
Arrivée pour quelques mois en Ouganda en 1961, la Dre Lucille Teasdale y poursuit le reste de sa carrière.
Un couple hors du commun
Télévision
24 min 06 s
1er août 1996
Il faut attendre le milieu des années 1990 pour que les Canadiens découvrent enfin l'œuvre des Corti-Teasdale.