Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Santé · Maladies · Le combat contre la polio

Période : 1955 - 2002

Le combat contre la polio

La poliomyélite, aujourd'hui presque disparue, était grandement redoutée il y a cinquante ans. Cette maladie, appelée communément polio, pouvait parfois causer de graves paralysies et même la mort. Au cours des années 1950, des campagnes de vaccination massive sont organisées au Canada afin de combattre la polio. Les résultats sont inespérés, la maladie disparaît pratiquement du pays.

icone_tv
12 clips télé
icone_micro
8 clips radio

Recherches sur la poliomyélite

Date de diffusion : 7 juin 1989

La poliomyélite, ou polio, est une maladie infectieuse pouvant causer une paralysie et même la mort. Après des décennies de recherche, les scientifiques ont découvert que la polio est causée par un virus gastro-intestinal, le poliovirus. Ce virus attaque le système nerveux en détruisant les cellules qui activent les muscles. Les muscles touchés sont alors paralysés.

Roger Foley, praticien de la santé publique, s'entretient avec Yannick Villedieu de l'époque où la poliomyélite faisait rage au Canada.

Transmis par le mucus nasal ou par voie oro-fécale, le poliovirus peut être contracté au contact de l'eau, d'aliments ou de mains ayant eu un contact avec les excréments d'une personne infectée.

Le virus se localise à la gorge et au nez, puis est excrété par les selles pendant la période d'incubation du virus, qui est de 4 à 35 jours. La transmission du virus par contact direct est fréquente chez les enfants ayant contaminé leurs mains après être allés aux toilettes. La poliomyélite atteint surtout les enfants, mais les adultes peuvent également être attaqués par le virus.

Après la rage et la fièvre jaune à la fin du XIXe siècle, la poliomyélite est l'une des premières maladies à virus à être étudiées par les épidémiologistes. Ce qui intrigue les chercheurs à l'époque est que plus l'hygiène et le niveau de vie s'améliorent, plus les cas de polio augmentent. L'infection est ainsi de plus en plus fréquente en Occident dans la première moitié du XXe siècle. Dans les années 1950, une résurgence de cas de polio a lieu aux deux ou trois ans au Québec.

Recherches sur la poliomyélite

• Des traces de la poliomyélite sont visibles dans un passé très lointain de l'humanité. Des hiéroglyphes égyptiens montrent des signes caractéristiques d'un individu ayant été atteint de la maladie alors qu'il était enfant, soit un membre inférieur atrophié et raccourci avec le pied pointé vers l'avant.

• Ce n'est cependant qu'à partir du milieu du XIXe siècle que la poliomyélite a été clairement identifiée par les chercheurs et que son caractère infectieux a été démontré.

• Roger Foley est l'un des premiers praticiens de la santé publique au Québec. Il dirige pendant plusieurs années la lutte contre les maladies infectieuses dans la province. Il aide à la mise en œuvre d'un réseau d'hygiène publique au Québec.

• Son premier combat, entamé avant la lutte contre les épidémies, sera de réduire la mortalité infantile dans la province.

• Avant la création d'un vaccin, il y avait plusieurs centaines de cas de poliomyélite au Québec chaque année. Par exemple, en 1946, année d'épidémie, près de 1612 personnes contractent le virus. Cela n'était cependant pas comparable à la tuberculose, dont les épidémies pouvaient tuer entre 3000 et 3500 personnes par an au Québec, dans les années 1930. Cinq ans après le diagnostic de tuberculose, la mort attendait habituellement les victimes de la maladie.

Recherches sur la poliomyélite

Média : Radio

Émission : Au fil du temps

Date de diffusion : 7 juin 1989

Invité(s) : Roger Foley

Ressource(s) : Yanick Villedieu

Durée : 3 min 53 s

Dernière modification :
2 avril 2003


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




clips précédents
Activez le Javascript sur votre navigateur...
clips suivants
20 clips dans ce dossier . page
Découvrez aussi
Thalidomide : le médicament de la difformité
Dossier
De 1959 à 1962, la thalidomide est administrée aux femmes enceintes pour réguler leurs nausées en début de grossesse.