Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Santé · Maladies · Des Haïtiens victimes de la « psychose »

Des Haïtiens victimes de la « psychose »

Date de diffusion : 20 octobre 1983

Formant la majorité des premiers cas de sida au Québec, les Haïtiens sont montrés du doigt comme étant responsables de l'émergence du sida dans la province. En octobre 1983, parmi les 26 cas de sida au Québec, 17 sont d'origine haïtienne. Il y a alors 48 cas de sida au Canada.

L'animatrice Denise Bombardier rencontre Denise Magloire, une médecin inquiétée du racisme encouragé par la façon dont les médias présentent les statistiques sur le sida. Elle craint que les Haïtiens montréalais, les enfants en particulier, soient soupçonnés d'avoir le sida.

La veille de cette entrevue, le premier symposium sur le sida ayant lieu au Canada regroupe une centaine de spécialistes et de professionnels de la santé à l'Hôtel-Dieu de Montréal. Le Comité SIDA-Québec, qui organise ce colloque, donne les dernières statistiques de la maladie au Québec : 23 adultes et 3 enfants ont contracté le sida, 17 hommes et 6 femmes. La majorité des victimes font partie de la communauté haïtienne. La maladie du système immunitaire ne touche plus seulement les homosexuels, elle atteint femmes et enfants.

La Croix-Rouge provoque une crise raciste et homophobe en mars 1983 lorsqu'elle publie un dépliant qui enjoint aux Haïtiens, aux homosexuels, aux hémophiles et aux héroïnomanes de ne plus donner de sang. Cette décision de la Croix-Rouge fait grand bruit dans les médias. Certains des groupes touchés crient au scandale. Le 19 mars 1983, des Haïtiens manifestent devant les bureaux de la Croix-Rouge à Ottawa.

Des Haïtiens victimes de la « psychose »

• Pour contrer le sida, la communauté haïtienne montréalaise met sur pied GAP-sida, un organisme de santé communautaire. Le docteur Jean Robert de l'hôpital Saint-Luc est invité dans le quartier Saint-Michel tous les dimanches matin par ce groupe pour donner de l'information sur le sida à la communauté haïtienne.

• En 1983, aux États-Unis, les personnes d'origine haïtienne ne représentent que 5 % des cas, la majorité des personnes atteintes du virus sont alors des hommes homosexuels.

• Déjà, en octobre 1983, les experts sur le sida se rendent compte que la maladie est transmise par contact sexuel intime ou par transfusion de sang. Quelques hémophiles ont alors contracté le virus.

• En 1985, les Haïtiens atteints du sida ne comptent plus que pour 50 % des 85 cas recensés au Québec.

Des Haïtiens victimes de la « psychose »

Média : Télévision

Émission : Le Point

Date de diffusion : 20 octobre 1983

Invité(s) : Nicole Magloire

Ressource(s) : Denise Bombardier

Durée : 4 min 26 s

Dernière modification :
5 février 2009


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
La découverte du sida
Radio
15 min 05 s
En juin 1981, un article du Center for Disease Control d'Atlanta parle d'une forme rare de pneumonie dont souffrent des homosexuels.
Le syndrome d'immuno-déficience acquise
Télévision
6 min 09 s
Le mot sida apparaît en 1983 alors que les recherches pour trouver les causes de la maladie se font de plus en plus nombreuses.