Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Santé · Maladies · Le sida, maladie à deux vitesses

Le sida, maladie à deux vitesses

Date de diffusion : 20 avril 1997

Fondé le 1er décembre 1994, l'Onusida est le programme des Nations unies de lutte contre le sida. Ce programme coordonne les initiatives de dix agences onusiennes, dont la Banque mondiale, l'Unesco et l'OMS. L'organisme est dirigé par le docteur Peter Piot depuis sa création.

En 1997, Yanick Villedieu rencontre le docteur Piot à son quartier général à Genève, en Suisse. Le médecin trace une « géopolitique du sida » et dresse un bilan de l'épidémie.

À la fin des années 1990, alors que l'épidémie se stabilise au Nord, au Canada ou en France par exemple, elle semble incontrôlable dans le continent africain et dans plusieurs pays d'Asie. Chaque jour, 8500 personnes sont infectées par le virus sur la planète. Dans certains pays d'Afrique, comme au Botswana, 40 % des adultes sont contaminés en 2004. En Asie, l'épidémie progresse. Le Dr Piot souligne l'attitude de déni qui perdure dans de nombreux pays à l'égard de la maladie.

Pourtant, certains signes d'espoir pointent à l'horizon. En 1997, la découverte d'un nouveau traitement permet de prolonger la vie des sidéens. Cette percée médicale marque un tournant dans l'épidémie à l'échelle planétaire. Toutefois, cette combinaison de trois médicaments est extrêmement coûteuse et demeure donc presque inaccessible dans les pays pauvres.

En combinant trois médicaments dont l'efficacité est complémentaire, la trithérapie permet d'empêcher la multiplication du virus chez les personnes porteuses du VIH. Le traitement ne soigne pas le sida, mais stabilise les effets de la maladie. Seule la découverte d'un vaccin pourrait guérir l'infection et vaincre l'épidémie. Toutefois, la recherche d'un vaccin antisida est extrêmement complexe, puisque le sida détruit le système immunitaire des malades. En 2006, le vaccin contre le sida est encore à découvrir.

Le sida, maladie à deux vitesses

• D'origine belge, le Dr Piot se spécialise en médecine tropicale. En 1976, alors qu'il n'a que 27 ans, Peter Piot fait partie de l'équipe qui découvre le virus Ebola dans l'ex-Zaïre. Il revient dans le pays en 1983 pour étudier les premiers cas de sida et collaborer à des projets de recherche sur la maladie et sa prévention avec le ministère de la Santé du Zaïre (aujourd'hui Congo) et l'université de Nairobi (au Kenya).

• Dans plusieurs pays africains, l'espérance de vie a dramatiquement chuté. Au Zimbabwe, elle est passée de 52 ans en 1990 à 34 ans en 2003 en raison des ravages du sida.

• Pour le Dr Piot, « le sida anéantit les dizaines d'années de progrès économique réalisé sur le continent. Chaque membre de la société africaine, qu'il soit instituteur, soldat ou agriculteur, est en danger ».

• En 2006, plus de 40 millions de personnes vivent avec le sida sur la planète, dont 25 millions en Afrique. Le virus cause près de 3 millions de décès chaque année.

Le sida, maladie à deux vitesses

Média : Radio

Émission : Les Années lumière

Date de diffusion : 20 avril 1997

Invité(s) : Peter Piot

Ressource(s) : Yanick Villedieu

Durée : 12 min 32 s

Dernière modification :
13 mars 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Endeavour 1996 : mission scientifique STS-77
Radio
8 min 11 s
De nombreuses expériences scientifiques sont réalisées par Marc Garneau lors de son voyage de 1996.
Sauvés par les singes!
Radio
7 min
En faisant croître le virus de la polio sur des reins de singes, les scientifiques développent un vaccin pour prévenir la maladie.