Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Santé · Maladies · Retour aux souches

Retour aux souches

Date de diffusion : 9 octobre 2005

Des chercheurs américains ont recréé, en laboratoire, le virus mortel de l'épidémie de grippe espagnole. La nouvelle est publiée le 6 octobre 2005 dans les prestigieuses revues Science et Nature. Les scientifiques espèrent ainsi comprendre les caractéristiques qui ont rendu le virus de 1918 si meurtrier. En identifiant les souches du tueur, ils pourront ainsi contribuer à la lutte contre une éventuelle pandémie de grippe. L'analyse du matériel génétique du virus révèle que ce dernier était d'origine aviaire.

Yanick Villedieu s'entretient avec Sylvie van der Werf de l'Institut Pasteur à Paris, qui commente cette percée scientifique.

Pendant des années, des équipes de scientifiques traquent le virus responsable de la pandémie de 1918. En 1998, une Canadienne, Kirsty Duncan, dirige une expédition en Norvège afin de prélever des tissus sur les dépouilles de victimes de la grippe espagnole.

Dans l'archipel norvégien de Svalbard, dans l'océan Arctique, un groupe de mineurs venus travailler dans une mine de charbon ont été décimés par le terrible virus. Enterrés dans un sol gelé en permanence, le pergélisol, les dépouilles ont été protégées de la décomposition. En août 1998, les corps sont exhumés et des prélèvements sont effectués puis expédiés dans un laboratoire spécialisé de Londres.

Retour aux souches

• En 2005, des chercheurs américains se sont rendus en Alaska pour prélever des tissus sur le cadavre exhumé d'une femme enterrée dans le pergélisol en novembre 1918. Des tissus pulmonaires provenant de l'Institut de pathologie des forces armées américaines ont également permis de reconstituer le code génétique du virus de la grippe espagnole.

• Afin de comprendre le comportement du virus de 1918, une équipe de l'Institut de pathologie des forces armées, situé dans le Maryland, a administré le virus à des souris. Le tueur H1N1 a décimé les souris en quelques jours, contrairement aux virus des épidémies de 1957 et 1968. Le virus recréé en laboratoire est conservé sous haute surveillance au Centre de contrôle des maladies (CDC) d'Atlanta.

Retour aux souches

Média : Radio

Émission : Les Années lumière

Date de diffusion : 9 octobre 2005

Invité(s) : Sylvie van der Werf

Ressource(s) : Yanick Villedieu

Durée : 8 min 53 s

Dernière modification :
17 juin 2009


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Grippe aviaire : se préparer au pire
Télévision
35 min 05 s
Face à la menace de grippe aviaire, les pays préparent des plans d'urgence. Mais sera-t-on prêt à temps?
Le virus de la grippe
Télévision
6 min 24 s
Le virus de la grippe est changeant, il mute rapidement et échappe ainsi à l'action des anticorps.