Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Pour les profs · Simple erreur judiciaire ou mauvaise intention?

logo_prof
Apercu du projet
photo
4e secondaire, 2e cycle
Simple erreur judiciaire ou mauvaise intention?
Type de projet :Capsules
Disciplines
Éthique et culture religieuse
Histoire et éducation à la citoyenneté
Français
Durée
120 minutes
Intention
S’informer et émettre son opinion.
Matériel requis
Ordinateur, branchement Internet, dossier « Gérald Godin, tendre et emporté » des archives de Radio-Canada, papier et crayons.
Détails du projet
Avant-propos
Les droits de la personne constituent des remparts ultimes pour assurer l’égalité, la liberté et la dignité des hommes et des femmes. Pourtant, des citoyens sont faits prisonniers et plusieurs atteintes à ces droits fondamentaux sont commises malgré l’adoption par de nombreux pays de chartes et déclarations visant à protéger ces droits.
Mise en situation

Amorcez l’activité en invitant vos élèves à partager ce qu’ils savent sur la question des droits de l’homme.

Demandez-leur ensuite si, selon eux, il existe des motifs valables qui justifieraient qu’un État bafoue ces droits fondamentaux?

Proposez à vos élèves de réfléchir à cette question en prenant connaissance de l’histoire de Gérald Godin, ce poète québécois qui fut arrêté pendant la crise d’Octobre sous le couvert de la loi sur les mesures de guerres.

Réalisation

Regardez le clip complémentaire, « Octobre 70 : Godin se souvient » du dossier « Gérald Godin, tendre et emporté » des archives de Radio-Canada.

Engagez une discussion avec les élèves à l’aide de la question suivante:

Croyez-vous qu’il était justifié de décréter la Loi sur les mesures de guerre en temps de paix, ce qui permettait de suspendre temporairement les droits civils des Canadiens et Canadiennes.

Visionnez maintenant le clip #3 « Le prix de l'engagement » et discutez de l’arrestation de Gérald Godin.

  • L’arrestation de Gérald Godin et de sa compagne Pauline Julien était-elle justifiée?
    Selon vous, dans l’intérêt de quelle instance ces actes ont-ils été posés?
    Suite à ces visionnements, votre opinion a-t-elle changée?
  • Selon vous, est-il possible de justifier le fait de bafouer les droits d’une personne?
Intégration
Faites un court retour sur cette discussion. Demandez à vos élèves de faire le bilan de ce qu’ils ont appris suite à cette activité.
Enrichissement
Vous pourriez demander à vos élèves de relever dans l’actualité des cas où les droits de la personne ne sont pas respectés.