Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Pour les profs · La voie maritime du Saint-Laurent, des flots de retombées

logo_prof
Apercu du projet
photo
Collégial
La voie maritime du Saint-Laurent, des flots de retombées
Programme d'études
Technologies du milieu naturel
Sciences humaines
Détails du projet
Mise en situation
  1. Selon Lionel Chevrier, premier président de la voie maritime du Saint-Laurent, le port de Montréal devait devenir aussi important que celui de New-York et de Londres. Avait-il raison de croire que la canalisation du Saint-Laurent engendrerait une ère de grande prospérité dans la métropole? Répondre par une argumentation appuyée sur des données concrètes.

  2.  À l'époque des premiers coups de pelle du chantier de construction de la voie maritime du Saint-Laurent, tous ne s'entendaient pas sur les retombées économiques qu'elle engendrerait. Certains croyaient qu'elle profiterait davantage à Toronto qu'à Montréal? Résumer les différents points de vue qui s'opposaient à l'époque et dites quelle ville a finalement tiré le plus d'avantages de la construction de la voie maritime.

  3. Décrire en quoi ont consisté les travaux de construction de la voie maritime du Saint-Laurent.

  4. La canalisation du Saint-Laurent était un projet envisagé depuis le début du siècle. Pour le réaliser, il a fallu attendre l'accord des États-Unis qui fut long à venir. Expliquer en quoi la construction de la voie maritime établi un principe important dans les relations entre le Canada et les États-Unis. Résumer ensuite l'ensemble des ententes conclues entre ces deux pays concernant la voie maritime.

  5. À chaque année, des milliers de navires empruntent la voie maritime du Saint-Laurent. La taille des navires ne cesse d'augmenter et ceux-ci vont de plus en plus vite. En revanche, le Saint-Laurent demeure difficile à naviguer. La voie maritime est-elle donc sécuritaire? Enquêter à savoir si le Québec détient un plan d'urgence en cas de déversement de produits toxiques dans le fleuve.