Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Politique · Provincial et territorial · Le nationalisme selon Gérald Godin

Le nationalisme selon Gérald Godin

Date de diffusion : 13 mars 1980

Pour le poète-député, chaque citoyen doit mettre la main à la pâte pour que le Québec, après tant d'années de colonisation, deviennent enfin un pays indépendant. Et cette indépendance ne peut que passer par la langue. « Un pays ne va pas sans langue », dit-il.

Sa démarche littéraire et politique, visant à faire de la parlure québécoise une arme de combat, s'inscrit en droite ligne dans cette logique.

Au début des années 70, le portrait démographique du Québec se diversifie, avec l'arrivée massive d'immigrants. Gérald Godin en est conscient et compte bien les faire participer à la révolution qui anime la province. Son leitmotiv : l'intégration.

« Nous devons former avec les communautés culturelles un monde nouveau, une société modèle, meilleure, libre, ouverte et accueillante, dit-il, car la diversité culturelle est garante de l'enrichissement et de l'ouverture d'esprit d'une nation. »

L'indépendance politique de la province, pour Gérald Godin, passe aussi par l'indépendance culturelle. Dans cette optique, en 1985, il propose une loi visant à retirer aux grands studios américains la distribution des films non américains au Québec.

Car, pour lui, la culture cinématographique ne peut être concentrée dans les mains d'une puissance étrangère. La réaction des studios américains est vive. La loi n'a pas le temps d'être adoptée, le Parti Québécois étant défait lors des élections la même année.

Le nationalisme selon Gérald Godin

• L'ouverture de Gérald Godin envers les communautés culturelles remonte à son enfance. Dans les années 40, il est, à Trois-Rivières, l'un des rares enfants à avoir un oncle de race noire. Une de ses tantes s'était mariée avec un Haïtien de Port-au-Prince. Cet oncle, expliquera-t-il un jour, faisait autant partie de la famille que les Godin « tricotés serrés ».

Le nationalisme selon Gérald Godin

Média : Télévision

Émission : La Question

Date de diffusion : 13 mars 1980

Invité(s) : Gérald Godin

Ressource(s) : Jean Ducharme, Daniel L'Heureux

Durée : 5 min 08 s

Dernière modification :
4 avril 2005


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Un poète engagé
Télévision
7 min 03 s
Au début des années 60, l'univers culturel québécois est en ébullition. Un grand nombre d'artistes émergent, dont Gérald Godin.
Défenseur de la langue française
Radio
8 min 17 s
Durant toute sa vie, Gérald Godin mènera une guerre farouche pour que la langue parlée au Québec fasse la fierté du peuple.