Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Politique · Provincial et territorial · La souveraineté-association du PQ

La souveraineté-association du PQ

Date de diffusion : 25 avril 1980

À l'automne 1967, René Lévesque présente sans succès sa première ébauche de projet de souveraineté-association au Parti libéral du Québec. Un an plus tard, la création du Parti québécois semble rendre possible son rêve. Mais Lévesque doit retarder son plan pour atteindre le pouvoir. Ainsi, en 1974, le parti renonce à une souveraineté du Québec acquise à la suite de son éventuelle élection.

L'émission Tel quel récapitule les événements précurseurs du référendum sur la souveraineté-association.

Le 15 novembre 1976, le Parti québécois remporte les élections avec 41,4 % des votes contre 33,8 % pour le Parti libéral du Québec. Dès lors, René Lévesque adoucit la position de son parti. En mai 1977, il convainc les militants péquistes d'obtenir l'appui des Québécois par référendum avant d'entamer des négociations avec Ottawa sur la souveraineté du Québec.

Mais au préalable, l'heure est aux réformes. Le gouvernement Lévesque adopte la loi 101, modifie la loi des élections, crée le zonage agricole et l'assurance automobile publique.

Le 21 juin 1979, trois ans et demi après son accession au pouvoir, René Lévesque annonce la tenue du référendum pour le printemps 1980.

Si la majorité des Canadiens des autres provinces s'oppose au projet du Parti québécois, un grand nombre souhaite modifier la Constitution canadienne. Le désir de changement est encore plus fort chez les fédéralistes québécois. Les échecs répétés des négociations constitutionnelles sèment l'exaspération, et la situation économique des Québécois demeure inférieure à la moyenne canadienne.

La souveraineté-association du PQ

• Le projet de souveraineté-association de René Lévesque signifie en réalité l'accession à l'indépendance économique et politique du Québec. Une fois le projet accepté par les Québécois, des négociations avec le reste du Canada préciseraient la nature exacte de la future association entre les deux États souverains.

• En 1974, sur la proposition de Claude Morin, ancien sous-ministre des Affaires intergouvernementales du Parti libéral du Québec, le Parti québécois modifie son programme. « L'étapisme » oblige l'approbation par référendum d'un nouveau statut politique pour la province.

• À l'automne 1975, Pierre Bourgault, l'ancien chef du Rassemblement pour l'indépendance nationale (RIN), qualifie de piège un référendum sur la souveraineté du Québec.

• Dès mars 1978, le comité pré-référendaire Québec-Canada s'organise pour mobiliser, rallier et informer les futurs tenants du camp du Non. Ce comité, présidé par l'ancien ministre libéral Claude Castonguay, se dit pour un Canada renouvelé.

• Le 14 juin 1978, le gouvernement québécois adopte une loi sur les consultations populaires au Québec. Préparée par Robert Burns, ministre d'État à la Réforme électorale, cette loi-cadre s'inspire de l'expérience des référendums tenus en Angleterre et en Australie.

• Un tel projet de loi sur la tenue de référendums au Québec avait été proposé par l'Union nationale en 1969 et en 1972.

La souveraineté-association du PQ

Média : Télévision

Émission : Tel quel (télévision)

Date de diffusion : 25 avril 1980

Invité(s) : Solange Chaput-Rolland, Gérard D. Lévesque, René Lévesque, Jacques Parizeau, Maurice Pinard, Gil Rémillard

Ressource(s) : Bernard Derome

Durée : 9 min 34 s

Dernière modification :
10 décembre 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
René Lévesque en Corée
Radio
3 min 59 s
Fort de son expérience de correspondant pour l'armée américaine, René Lévesque couvre la guerre de Corée pour Radio-Canada.
Naissance du Parti québécois
Télévision
9 min 54 s
21 avril 1968
Le 21 avril 1968, le Mouvement Souveraineté Association, futur Parti québécois, tient ses premières assises.