Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Politique · Provincial et territorial · Joseph Smallwood, un homme de volonté

Joseph Smallwood, un homme de volonté

Date de diffusion : 1er octobre 1968

Terre-Neuve sort de sa torpeur économique au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. La demande pour de la nourriture est très forte et les infrastructures se développent. Il est maintenant temps de connaître l'avenir politique de l'île. Le gouvernement de Grande-Bretagne met sur pied une convention nationale en 1946 pour présenter différentes options. Si plusieurs prônent le retour du gouvernement responsable autonome, d'autres souhaitent former l'union avec le Canada, comme Joseph Smallwood, qui explique pourquoi dans cet extrait.

D'autres options existent, comme le maintien de la Commission gouvernementale ou encore l'annexion aux États-Unis. Quarante-cinq membres sont élus à cette commission, dont Joseph Smallwood. Habile communicateur, il fait la propagande de son idée à travers tous les petits villages de l'île. Armé des chèques d'allocations familiales et de pensions de vieillesse d'Ottawa, il promet de combler le fossé entre les riches et les pauvres. Les prospères marchands le qualifient de traître et l'accusent de vendre le pays.

Les débats à la Chambre sont furieux et tournent parfois à la violence. L'option de la Confédération est d'abord exclue des bulletins de vote pour être ensuite ajoutée sur la demande de l'Angleterre. Le jour du premier référendum a lieu le 3 juin 1948. Les électeurs ont le choix entre le maintien de la Commission de gouvernement, le retour au gouvernement responsable ou l'union avec le Canada. L'option de l'annexion avec les États-Unis est ignorée. Le gouvernement responsable obtient 44,6 % des votes, la Confédération 41,1 %.

Le gouvernement responsable remporte le scrutin mais n'obtient pas la majorité. La Grande-Bretagne demande donc un deuxième vote où les deux options qui figurent sont le gouvernement responsable et l'union avec le Canada. Le second référendum a lieu le 22 juillet 1948. Après une campagne intensifiée de la part de Smallwood, la population vote en faveur de la Confédération à 52,3 %, soit 78 323 votes contre 71 334.

Joseph Smallwood, un homme de volonté

• Joseph Roberts Smallwood est né le 24 décembre 1900 à Gambo, Terre-Neuve. Issu d'une famille pauvre, cet homme brillant devient journaliste au début de sa carrière. Il part à New York en 1920 et travaille pour un quotidien de gauche jusqu'en 1926. Il se déclare alors socialiste. De retour chez lui, il devient tour à tour organisateur syndical, animateur de radio et candidat défait aux élections de 1932. Pendant la Seconde Guerre, il exploite une porcherie à Gander, près de la base aérienne.

• Au cours de sa carrière politique, Smallwood délaisse peu à peu le socialisme pour s'acoquiner avec de grands capitalistes. En mars 1959, des bûcherons en grève battent à mort un policier lors d'un affrontement. Quelques jours plus tôt, Smallwood avait révoqué l'accréditation du syndicat et s'était opposé à la grève. Il érigera le policier en martyr.

• Après sa carrière politique, Smallwood rédige une encyclopédie en quatre volumes sur Terre-Neuve. De nombreuses années de travail couronnent l'Encyclopedia of Newfoundland en 1981. En raison de problèmes financiers, les éditeurs ne peuvent publier que deux volumes. Ce n'est qu'après sa mort, le 18 décembre 1991, que les deux autres volumes sont lancés.

Joseph Smallwood, un homme de volonté

Média : Télévision

Émission : Caméra 68

Date de diffusion : 1er octobre 1968

Invité(s) : John Crosby, Joseph Swallwood

Ressource(s) : Jean V. Dufresne

Durée : 13 min 21 s

Dernière modification :
7 février 2003


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Une nouvelle province canadienne
Radio
1 h 3 min 19 s
Le 31 mars 1949, Terre-Neuve devient la dixième province canadienne. Les cérémonies se déroulent en simultanée à St. John's et à Ottawa.
Terre-Neuve tiraillée entre le Canada et les USA
Télévision
5 min 20 s
Terre-Neuve jongle avec l'idée de se joindre au pays de l'Oncle Sam. Mais la Grande-Bretagne ne voit pas la chose du même œil…