Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Politique · Provincial et territorial · Le Québec se souvient de René Lévesque

Le Québec se souvient de René Lévesque

Date de diffusion : 5 novembre 1987

Les Québécois ont rendu un dernier hommage à René Lévesque cette journée endeuillée d'automne 1987. Le cortège parti de l'Assemblée nationale s'est rendu à la basilique Notre-Dame, dans la ville de Québec, où s'est déroulée la cérémonie religieuse. Quatre jours plus tard, il est inhumé à Sillery, au cimetière Saint-Michel, dans la plus stricte intimité.
Comme l'écrivait le poète québécois Félix Leclerc, «  la première page de la vraie histoire du Québec vient de se terminer  ». Il a rejoint le panthéon des grands hommes, ceux qui ont marqué l'histoire du Québec.

C'est en Gaspésie, dans la petite ville de New-Carlisle, que René Lévesque voit le jour le 24 août 1922. Aîné d'une famille de quatre enfants, il est âgé de 14 ans lors du décès de son père.

Durant des études de droit à l'Université Laval, il s'engage dans l'armée américaine pour laquelle il devient correspondant de guerre durant la Seconde Guerre mondiale. Pourquoi l'armée américaine? À cette question René Lévesque répond simplement que tous les emplois à Radio-Canada étaient déjà comblés.

Au lendemain du conflit, il poursuit sa carrière de journaliste et choisit de l'exercer au Québec.

Journaliste au Service international de Radio-Canada, correspondant en Corée, puis chef du service des reportages radio-télévision, et enfin animateur de l'émission Point de Mire à la télévision de Radio-Canada, René Lévesque se lance en politique en 1960, aux côtés du premier ministre du Québec, Jean Lesage.

Le 15 novembre 1976, René Lévesque sera élu premier ministre du Québec et dirigera la province durant neuf années.

Le Québec se souvient de René Lévesque

• Parmi les réformes majeures mises en œuvre durant sa carrière politique, relevons la nationalisation de l'électricité et la création d'Hydro-Québec, la loi 101, qui promulgue le français comme langue officielle du Québec, la loi sur le financement des partis politiques, la diffusion télévisée des débats de l'Assemblée nationale.

• L'essentiel de sa pensée est exposée dans le manifeste Un pays qu'il faut faire, publié en 1967.

• Le 20 juin 1985, René Lévesque se retire du Parti québécois et quitte ses fonctions de premier ministre le 3 octobre. Comme il l'affirme dans cet extrait télévisé, il ne compte pas finir ses jours en politique et, sitôt sa démission déposée, il retourne à ses premières amours : le journalisme.

• Il se consacre aussi à la rédaction de ses mémoires dont l'ouvrage s'intitule Attendez que je me rappelle.

Le Québec se souvient de René Lévesque

Média : Télévision

Émission : Téléjournal

Date de diffusion : 5 novembre 1987

Invité(s) : Maurice Bellemare, Huguette Bossé, Jean Marie Fortier, Denise Gauthier

Ressource(s) : Marthe Blouin, Bernard Derome, Gilles Morin

Durée : 5 min 37 s

Dernière modification :
1er novembre 2012


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Naissance du Parti québécois
Télévision
9 min 54 s
21 avril 1968
Le 21 avril 1968, le Mouvement Souveraineté Association, futur Parti québécois, tient ses premières assises.
« À la prochaine fois »
Télévision
13 min 07 s
20 mai 1980
Au soir du 20 mai 1980, les souverainistes applaudissent leur chef, dont le regard est déjà tourné vers l'avenir.