Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Politique · Provincial et territorial · Jean Lesage au pouvoir

Jean Lesage au pouvoir

Date de diffusion : 22 juin 1960

Un vent de changement souffle sur le Québec en ce 22 juin 1960, alors que les libéraux de Jean Lesage remportent les élections générales.

Faisant une entrée triomphale au Colisée de Québec le soir de la victoire, Jean Lesage prononce son premier discours à titre de 19e premier ministre de la province. « C'est une victoire merveilleuse, une victoire pour les jeunes qui sont libérés du manque de sécurité face à l'avenir », clame le premier ministre avec enthousiasme. Cette victoire symbolise le début d'une ère de changement, et Lesage est considéré par plusieurs comme le « père de la Révolution tranquille ».

La victoire libérale de juin 1960 marque la fin de seize années de règne de l'Union nationale. L'« équipe du tonnerre » de Lesage remporte les élections avec 51,4 % des voix, faisant élire 51 députés à l'Assemblée nationale, contre 43 pour l'Union nationale d'Antonio Barrette.

Deux ans plus tard, le 14 novembre 1962, les libéraux sont réélus, après une campagne portant sur le thème de la nationalisation de l'électricité. Le premier débat télévisé de l'histoire du Canada a lieu le 11 novembre, opposant Jean Lesage à son adversaire Daniel Johnson, chef de l'Union nationale. La nationalisation de l'électricité permettra aux Québécois de devenir les « maîtres de leur développement économique et industriel », argumente Lesage. « C'est maintenant ou jamais que nous serons maîtres chez nous », scande-t-il pendant le débat.

Né à Montréal le 10 juin 1912, Jean Lesage poursuit des études en droit, pratique comme avocat pendant 10 ans, puis fait son entrée en politique fédérale en 1945, alors qu'il est élu député libéral dans la circonscription de Montmagny-L'Islet. En 1953, il devient ministre des Ressources et du Développement économique dans le cabinet de Louis Saint-Laurent. En 1958, les libéraux sont défaits : Lesage fait alors le saut en politique provinciale.

Élu chef du Parti libéral du Québec le 31 mai 1958, il remporte les élections de 1960. En 1966, les libéraux sont défaits par les unionistes de Daniel Johnson : Jean Lesage devient chef de l'opposition jusqu'à sa retraite de la vie politique, en 1970. Il s'éteint le 12 décembre 1980 à Québec.

Jean Lesage au pouvoir

• Après avoir quitté la scène politique, Jean Lesage occupe le poste de directeur de plusieurs sociétés, dont la Montreal Trust Co., avant de devenir président du conseil d'administration des Nordiques de Québec, en juin 1972.

• Un des champs de prédilection du gouvernement Lesage est l'éducation. Au début de l'année 1961, Lesage lance sa « grande charte de l'éducation », faisant adopter des mesures législatives afin d'allonger la fréquentation scolaire.

• Le premier ministre lance aussi une vaste enquête sur le système éducatif québécois, la commission Parent. En 1964, la création du ministère de l'Éducation, dirigé par Paul Gérin-Lajoie, marque le début d'une vaste réforme de l'éducation au Québec.

Jean Lesage au pouvoir

Média : Télévision

Émission : Nouvelles

Date de diffusion : 22 juin 1960

Invité(s) : Jean Lesage

Durée : 1 min 54 s

Son intermittent

Dernière modification :
7 juillet 2009


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Maîtres chez nous
Radio
12 min 56 s
22 octobre 1962
Au cours de la campagne électorale provinciale de 1962, Jean Lesage lance une phrase qui fera histoire : « Maîtres chez nous ».
Politique et favoritisme
Télévision
13 min 03 s
Le premier ministre Jean Lesage et le chef du NPD-Québec Michel Chartrand s'expriment sur la question du favoritisme en politique.

Ne pas deleter...fix IE6