Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Politique · Provincial et territorial · L'Assemblée nationale adopte la question référendaire

L'Assemblée nationale adopte la question référendaire

Date de diffusion : 20 septembre 1995

« Acceptez-vous que le Québec devienne souverain après avoir offert formellement au Canada un nouveau partenariat économique et politique dans le cadre du projet de loi sur l'avenir du Québec et de l'entente signée le 12 juin 1995? » Telle est la question à laquelle devront répondre par oui ou par non les Québécois lors du référendum prévu pour le 30 octobre 1995. Bien que le débat parlementaire de 35 heures soit mené rondement par les libéraux, la question est adoptée le 20 septembre par l'Assemblée nationale, sans aucun ajout ni amendement, comme l'explique le journaliste Gilles Morin.

Sur la scène fédérale, le ton monte entre le chef du Bloc québécois et le premier ministre, comme le rapporte Geneviève Rossier dans le second reportage. Lucien Bouchard accuse Jean Chrétien d'arrogance, d'avoir une « obsession anti-Québec », et d'avoir « enfoncé une constitution dans la gorge des Québécois ».

La réplique du premier ministre est cinglante : « Soyez donc honnêtes, dites donc aux Québécois, comme vous avez dit aux Américains : "Nous sommes des séparatistes", et vous allez en manger une belle! ».

L'Assemblée nationale adopte la question référendaire

• Le 8 septembre 1995, le juge Robert Lesage de la Cour supérieure du Québec rejette la demande d'injonction de Me Guy Bertrand, l'avocat qui tente de bloquer le processus référendaire. Dans son jugement déclaratoire, le juge affirme toutefois que la démarche du Québec est « manifestement illégale », et qu'il s'agit d'une prérogative que la Constitution canadienne ne confère pas à l'Assemblée nationale.

• Le camp du non tient son premier grand rassemblement le 17 septembre à Saint-Joseph-de-Beauce. Daniel Johnson livre pour l'occasion un discours enflammé dans lequel il revendique son appartenance au Québec : « Qui sont-ils pour me dire qu'ils sont plus Québécois que les gens réunis ici? Ou qu'ils sont plus Québécois que moi, Daniel Johnson, qui va voter non parce que je suis chez nous au Québec, et que je suis chez nous au Canada? »

L'Assemblée nationale adopte la question référendaire

Média : Télévision

Émission : Téléjournal

Date de diffusion : 20 septembre 1995

Invité(s) : Lucien Bouchard, Jacques Brassard, Jean Chrétien, Mario Dumont, Daniel Johnson, Preston Manning, Jacques Parizeau

Ressource(s) : Bernard Derome, Gilles Morin, Geneviève Rossier

Durée : 6 min

Dernière modification :
6 septembre 2005


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Parizeau dépose le projet de loi sur l'avenir du Québec
Télévision
45 min 46 s
Jacques Parizeau présente le projet de loi 1 sur l'avenir du Québec avec la question et la date du référendum, fixé au 30 octobre.
Ouverture officielle de la campagne référendaire
Télévision
47 min 13 s
Pour la deuxième fois en 15 ans, les Québécois sont officiellement convoqués pour décider de leur avenir.