Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Politique · Provincial et territorial · Vive le Québec libre!

Vous devez ouvrir une session pour commenter ce clip.

Si l'approbation d'un commentaire aussi fondamental que la liberté d'expression est nécessaire, il est tout à fait normal de ne pas en retrouver pour ce vidéo. Quoiqu'il en soit le miens sera, je l'espère asser sobre pour figurer ici. Je voudrais juste partager de mon Alberta lointain, le frisson collectif d'un rêve en suspend.

Ma génération « Y » est tellement dissoute, que nous « Québécois d'origine » sommes la minorité visible du New-Quebec.

Soumis par : Rémi Douville


Vive le Québec libre!

Date de diffusion : 24 juillet 1967

Lorsque le général de Gaulle arrive à Montréal, le 24 juillet 1967, il est au Québec depuis la veille et gagne Montréal en suivant le Chemin du Roy.

Il doit ensuite poursuivre sa visite à Hull et à Ottawa, mais son discours et, surtout, son « Vive le Québec libre! » écourteront son périple.

Il reprend l'avion le 26 juillet, sans avoir rencontré le chef du gouvernement fédéral, Lester B. Pearson.

S'est-il laissé emporter par sa verve ou bien a-t-il sciemment lancé ce cri qui semble entériner le désir d'indépendance des Québécois?

Selon Alain Peyreffite, homme politique gaulliste, la phrase fatidique n'a pas été le fait d'une improvisation, pas plus, ajoute-t-il, que l'appel du 18 juin 1940 incitant les Français à résister à l'occupation allemande.

Il est venu, affirme Peyreffite, à Montréal en 1967 afin d'exhorter les Canadiens français à préserver leur identité française. « L'appel à la liberté, lancé le 24 juillet, n'eut rien de fortuit », avance-t-il.

En lançant son « Vive le Québec libre! », de Gaulle confirme les liens particuliers qu'il tisse depuis le début des années 1960 entre le Québec et la France, en cette période où le nationalisme québécois s'affirme. Ses relations avec le Canada resteront marquées par son voyage de l'été 1967.

Deux annotations du général sont significatives. Sur un télégramme reçu d'Ottawa et daté du 22 décembre 1967, de Gaulle écrit en marge : « Il faut soutenir le Québec. » Sur un autre télégramme, daté du 10 avril 1968, il affirme : « Nous n'avons aucune concession, ni même aucune amabilité, à faire à M. Trudeau, qui est l'adversaire de la chose française au Canada. »

Vive le Québec libre!

• « La visite du général de Gaulle au Québec aura eu, à cet égard, l'effet d'un électrochoc », écrit Claude Ryan en éditorial dans Le Devoir du 26 juillet 1967.

• « Elle aura montré que le nationalisme québécois, loin d'être en perte de vitesse, revêt une ampleur insoupçonnée. Elle aura rappelé au Canada anglais que le rêve de liberté des Canadiens français est plus vif, plus dynamique, plus largement répandu que jamais. »

• Charles de Gaulle est né le 22 novembre 1890 dans le nord de la France. Il commence sa carrière militaire alors qu'il a à peine 18 ans. Entre les deux grandes guerres, il enseigne, publie et donne des conférences sur le thème de l'armée française.

• En 1940, alors que le maréchal Pétain signe l'armistice avec l'Allemagne, De Gaulle rejoint l'Angleterre et devient le chef des Français libres. Il est le grand héros français de la Deuxième Guerre mondiale.

• De Gaulle sera chef du gouvernement provisoire pendant quelques mois, puis il démissionne en janvier 1946.

• Après une « traversée du désert », il revient à la politique, à titre de président du Conseil élu par l'Assemblée nationale, en juin 1958. Le 8 janvier 1959, il devient président de la Ve République. Il est réélu en 1965 et démissionne le 28 avril 1969.

• Il passera le reste de ses jours à rédiger ses mémoires. Il meurt le 9 novembre 1970.

Vive le Québec libre!

Média : Télévision

Émission : Visite présidentielle Charles de Gaulle

Date de diffusion : 24 juillet 1967

Invité(s) : Charles de Gaulle

Durée : 6 min 52 s

Dernière modification :
24 juillet 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Naissance du Parti québécois
Télévision
9 min 54 s
21 avril 1968
Le 21 avril 1968, le Mouvement Souveraineté Association, futur Parti québécois, tient ses premières assises.
Une seule langue : le français
Radio
3 min 12 s
1er avril 1977
Après 110 ans de bilinguisme, le gouvernement du Québec veut faire du français la seule langue officielle de la province.

Ne pas deleter...fix IE6