Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Politique · Premiers ministres canadiens · Les libéraux ont un nouveau chef

Les libéraux ont un nouveau chef

Date de diffusion : 16 juin 1984

Le 16 juin 1984, John Turner est élu chef du Parti libéral. Il remporte le deuxième tour du scrutin avec 1862 voix contre 1368 pour son plus proche adversaire, Jean Chrétien. Turner devient ainsi le 17e premier ministre du Canada.

Au cours de la soirée, les journalistes du Téléjournal analysent les résultats de la course à la direction. Dans un premier reportage, Jean-Michel Leprince explique les alliances qui ont permis l'élection de John Turner. Dans un deuxième, Raymond Saint-Pierre rencontre des partisans du candidat défait, Jean Chrétien.

John Turner retourne à la vie politique après un passage dans les affaires de huit ans et demi. Le 16 mars 1984, il profite de la retraite annoncée de Pierre Elliott Trudeau pour présenter en conférence de presse sa candidature à la direction du Parti libéral du Canada.

Trois mois de séduction auprès des délégués libéraux suivent ce retour sur la scène publique de Turner. Dans son programme, le politicien promet de réduire le déficit et d'encourager la création d'emplois pour les jeunes.

Pour se faire élire chef du Parti libéral, John Turner met en avant son expérience de 14 ans aux Communes, dont près de dix ans à la tête d'un ministère. Il promet de moderniser le parti et de renouveler sa base, notamment dans l'ouest du pays. Dès le départ, les analystes le donnent gagnant dans la course à la direction.

John Turner devient officiellement premier ministre du Canada le 30 juin 1984. Il a attendu deux décennies avant d'obtenir cette place rêvée.

Les libéraux ont un nouveau chef

• Lors du dernier mandat de Pierre Elliott Trudeau, le gouvernement libéral est critiqué par les provinces, par des politiciens américains et des hommes d'affaires pour son orientation politique très nationaliste et centralisatrice.

• Selon plusieurs analystes, John Turner dispose des atouts nécessaires pour ramener vers les libéraux les électeurs du centre droit déçus des conservateurs. Il est reconnu pour sa longue expérience au gouvernement et dans le monde des affaires.

• Le président du Conseil du trésor Don Johnston arrive troisième dans la course à la direction, avec 192 voix. John Turner le nomme ministre de la Justice.

• Lorsque John Turner accède au poste de premier ministre, il réduit le nombre de ministres à 28. Seuls 23 des 37 ministres du cabinet de Pierre Elliott Trudeau demeurent en poste.

• Turner déclenche des élections le 9 juillet 1984, quelques semaines après avoir été choisi chef du Parti libéral. Des sondages menés par les médias laissent alors croire à la possibilité d'une victoire libérale.

Les libéraux ont un nouveau chef

Média : Télévision

Émission : Téléjournal

Date de diffusion : 16 juin 1984

Invité(s) : Iona Campagnolo, Jean Chrétien, John Turner

Ressource(s) : André Bédard, Rodrigue Bérubé, Bernard Derome, Raymond Saint-Pierre, Jean-Michel Leprince, Daniel Lessard

Durée : 12 min 02 s

Dernière modification :
16 juin 2009


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Le « wonder boy » de la politique libérale
Télévision
14 min 11 s
Élu pour la première fois en 1962, John Turner gravit rapidement les échelons du Parti libéral du Canada.
Honorable ministre des Finances
Télévision
13 min 40 s
John Turner dirige le ministère des Finances de 1972 à 1975, à l'époque du premier choc pétrolier.