Aller au menu Plan du site

*************** AVIS AUX VISITEURS *************** Attention : cette section ne sera plus accessible à compter du 30 novembre 2019.
Pour découvrir les archives de Radio-Canada, consultez la nouvelle section.
Pour découvrir les contenus d´archives accessibles aux écoles, consultez Curio.ca.
Pour trouver des réponses à vos questions concernant les archives de Radio-Canada, consultez la Foire aux questions(FAQ).

  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Politique · Partis et chefs politiques · René Lévesque quitte le Parti libéral

René Lévesque quitte le Parti libéral

Date de diffusion : 14 octobre 1967

Au cours de l'été 1967, René Lévesque définit sa position constitutionnelle et tente de faire entériner son manifeste sur la souveraineté-association au congrès du Parti libéral. Les dirigeants du parti regroupés autour de Jean Lesage refusent de discuter de son option. Ayant atteint le point de non-retour, René Lévesque quitte le parti, suivi d'un groupe de partisans.

Une heure après avoir quitté le congrès de la Fédération libérale du Québec, René Lévesque donne une conférence de presse à l'hôtel Victoria, expliquant qu'il ne pouvait continuer à se soumettre à « l'incohérence du Parti libéral ».

Ministre vedette de la Révolution tranquille, René Lévesque fait son entrée en politique en 1960 dans le cabinet de Jean Lesage. Ministre des Richesses naturelles puis ministre de la Famille et du Bien-être social, il s'associe aux réformistes du parti, les Paul Gérin-Lajoie et Eric Kierans. L'« équipe du tonnerre » fait adopter des réformes qui transforment le Québec : seconde phase de nationalisation de l'électricité, création d'importantes sociétés d'État telles que la Caisse de dépôt et placement, réformes de l'éducation et création du ministère de l'Éducation en 1964.

Dès 1964, René Lévesque se trouve en désaccord avec Jean Lesage sur la question de la Constitution. Le ministre des Richesses naturelles prône la formule des États associés selon laquelle le Québec serait doté d'un statut spécial au sein du Canada. Il fait figure de dissident du parti, se réunissant avec un groupe de sympathisants aussi appelé « groupe Saint-Denis », en référence au club Saint-Denis, lieu de rendez-vous du cercle.

René Lévesque quitte le Parti libéral

• Né le 24 août 1922 à New Carlisle en Gaspésie, René Lévesque est l'aîné d'une famille de quatre enfants. Après des études de droit à l'Université Laval, il embrasse la carrière de journaliste. Il devient rapidement chef du service des reportages radiotélévisés de Radio-Canada, après avoir été correspondant de guerre en Corée. Il participe activement à la grève des réalisateurs de Radio-Canada en 1959.

• Animé du besoin d'informer et de faire comprendre, René Lévesque s'impose par ses reportages fouillés de la politique internationale. Rendez-vous de toute une génération, l'émission Point de mire qu'il anime de 1956 à 1959 lui vaudra une immense cote de popularité.

• Au cours de l'été 1967, le « groupe Lévesque » se réunit afin de définir la position constitutionnelle devant être discutée au prochain congrès du parti. Le groupe se rencontre souvent chez le député libéral de Mercier, Robert Bourassa. À la dernière minute, et à la surprise de René Lévesque, Robert Bourassa se retire du groupe, en désaccord avec les répercussions financières et monétaires de la souveraineté.

• La première circonscription à appuyer René Lévesque est celle de Laurier. Plus de 50 délégués démissionnent du Parti libéral pour former l'Association Laurier-Lévesque sous la présidence de Gérard Bélanger.

• Parmi les démissionnaires qui entourent René Lévesque lors de son départ du Parti libéral figurent le vice-président de la Fédération libérale du Québec, Rosaire Beaulé, ainsi que Marc Brière, Monique Marchand, Jean-Roch Boivin, Réginald Savoie, Pothier Ferland et Maurice Jobin.

René Lévesque quitte le Parti libéral

Média : Télévision

Émission : Téléjournal

Date de diffusion : 14 octobre 1967

Invité(s) : René Lévesque

Ressource(s) : Michel Gaudet, Guy Lamarche

Durée : 12 min 30 s

Audio d'une émission de télévision

Dernière modification :
7 avril 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
René Lévesque en Corée
Radio
3 min 59 s
Fort de son expérience de correspondant pour l'armée américaine, René Lévesque couvre la guerre de Corée pour Radio-Canada.
Naissance du Parti québécois
Télévision
9 min 54 s
21 avril 1968
Le 21 avril 1968, le Mouvement Souveraineté Association, futur Parti québécois, tient ses premières assises.