Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Politique · Partis et chefs politiques · Harper, conseiller au Reform Party

Harper, conseiller au Reform Party

Date de diffusion : 8 avril 1991

En 1991, le futur premier ministre Stephen Harper est conseiller politique au sein du Reform Party, dont le nom francisé de Parti réformiste du Canada n'est pas encore en usage. L'ambition de ce parti, né en Alberta en 1987, est de détenir la balance du pouvoir aux élections fédérales de 1993.

Pour en savoir plus sur le nouveau Canada proposé par les réformistes de l'Ouest, Michèle Boisvert s'entretient avec Stephen Harper, l'un des participants du congrès annuel du Reform Party, tenu en avril 1991, à Saskatoon. À la suite de cet événement, le parti contestataire de l'Ouest se montre prêt à étendre son action en Ontario et dans les Maritimes.

Au cours de l'entrevue, Stephen Harper affirme souhaiter un gouvernement central fort, avec une représentation régionale au Sénat. Il indique aussi que son parti s'oppose à la notion de société distincte pour le Québec, mais consentirait à laisser aux provinces plus de pouvoir dans les domaines de la langue et de la culture.

Harper, conseiller au Reform Party

• Stephen Harper naît à Toronto le 30 avril 1959.

• En 1985, il est recherchiste pour le député conservateur de Calgary, Jim Hawkes. Mais, déçu du gouvernement de Brian Mulroney, il démissionne et travaille à la formation du Parti réformiste du Canada, qui sera dirigé par Preston Manning.

• En 1991, l'année de cette entrevue, Stephen Harper obtient une maîtrise en économie de l'Université de Calgary et épouse Laureen Teskey, une graphiste.

• En 2000, le Parti réformiste du Canada modifie ses orientations et devient l'Alliance canadienne. En 2003, ce nouveau parti fusionne avec le Parti progressiste-conservateur pour former le Parti conservateur du Canada.

• En 1993, Stephen Harper est élu député de la circonscription de Calgary-Ouest sous la bannière réformiste. Il laisse son siège en 1997 pour diriger un groupe de pression de droite, le National Citizens Coalition.

• Stephen Harper revient en politique en 2002 et remplace Stockwell Day comme dirigeant de l'Alliance canadienne et chef de l'opposition. Il quitte cette fonction en 2004 pour devenir chef du Parti conservateur du Canada. Son parti remporte les élections de janvier 2006, mais il se retrouve à la tête d'un gouvernement minoritaire.

• Stephen Harper est assermenté comme premier ministre du Canada le 6 février 2006.

Harper, conseiller au Reform Party

Média : Télévision

Émission : Première Édition

Date de diffusion : 8 avril 1991

Invité(s) : Stephen Harper

Ressource(s) : Michèle Boisvert

Durée : 4 min 08 s

Dernière modification :
16 septembre 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Les Européens chez le Canadiens de Montréal
Télévision
2 min 55 s
Pierre Nadeau recueille les commentaires de quelques joueurs du Canadiens de Montréal.
May, l'écologiste
Télévision
1 min 33 s
En 1983, Elizabeth May se porte à la défense de citoyens du Cap-Breton menacés par les épandages chimiques d'une compagnie forestière.

Ne pas deleter...fix IE6