Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Politique · Partis et chefs politiques · Un leadership contesté

Un leadership contesté

Date de diffusion : 28 septembre 1986

John Turner dirige le Parti libéral du Canada (PLC) pendant six ans, de 1984 à 1990. Il assure aussi le rôle de chef de l'opposition au gouvernement de Brian Mulroney. Un certain nombre de libéraux contestent sa façon de gouverner.

À l'émission Présent dimanche du 28 septembre 1986, le journaliste Michel Cormier s'intéresse aux dissensions que doit affronter John Turner au sein même de son parti. À l'époque, Jacques Corriveau, le vice-président du PLC au Québec, souhaite que son chef quitte la tête du parti.

Pendant des années, John Turner doit défendre sa place comme chef du Parti libéral et chef de l'opposition aux Communes. Ses opposants libéraux lui reprochent son manque de prise de position.

Malgré les objections, John Turner s'accroche à son poste de chef de parti. Il s'est même fixé le rôle de renouveler le parti. En entrevue, le politicien se targue d'avoir redonné le Parti libéral aux militants en le rendant plus ouvert. Il croit que les gens ont confiance en son intégrité.

Devant la vague de contestations contre John Turner, d'autres libéraux fidèles lui réitèrent leur soutien lors d'un congrès du parti. Le 30 novembre 1986, 76,3 % des délégués accordent un vote de confiance à John Turner. Le chef libéral, qui ne tient rien pour acquis, semble inquiet jusqu'au dévoilement des résultats du vote.

Malgré cet appui, les dissensions demeurent présentes au sein du parti. En avril 1988, 22 députés contestent ouvertement le leadership de John Turner.

Un leadership contesté

• Le 27 février 1986, Jean Chrétien abandonne la politique pour le droit et laisse vacant son siège de député de Shawinigan.

• Entre 1986 et 1988, les libéraux se retrouvent parfois en tête des sondages. Par contre, parmi les candidats jugés les plus aptes à diriger le pays, Turner arrive au dernier rang des faveurs de l'opinion.

• Malgré les scandales qui ont éclaboussé des ministres conservateurs, les libéraux ne réussissent pas à regagner la faveur populaire. De plus, le NPD semble en voie de devancer les libéraux dans les sondages qui précèdent les élections de 1988.

• En octobre 1987, John Turner lance sa campagne visant à faire échouer l'Accord de libre-échange entre les États-Unis et le Canada.

Un leadership contesté

Média : Radio

Émission : Présent dimanche

Date de diffusion : 28 septembre 1986

Invité(s) : Clinton Archibald, Jacques Corriveau, Jean Lapierre, John Turner

Ressource(s) : Michel Cormier, Achille Michaud

Durée : 9 min 57 s

Dernière modification :
11 mars 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Vietnam :  fuir le communisme
Radio
11 min 30 s
L'année 1975 marque le début d'un régime répressif qui entraînera l'exode de centaines de milliers de Vietnamiens.
Un marché, deux sociétés?
Radio
11 min 16 s
En 1988, le Canada et les États-Unis entérinent l'Accord de libre-échange. L'accord est-il une menace pour l'identité canadienne?