Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Politique · National · Appel à des changements constitutionnels

Appel à des changements constitutionnels

Date de diffusion : 21 mai 1980

Le 20 mai 1980, trois mois après les élections fédérales, les Québécois se prononcent sur le projet de souverainté-association proposé par René Lévesque. Les promesses de changements du gouvernement Trudeau pour réconcilier le Québec avec le Canada et garantir les droits des francophones dans tout le pays incitent 60 % des gens à voter « non » au référendum.

Le lendemain, Ed Broadbent formule son discours sur l'état de la Fédération et, comme la majorité des politiciens, appelle à des changements constitutionnels

Le 2 octobre 1980, Pierre Trudeau annonce son projet de rapatriement unilatéral de la Constitution, une idée qu'il mijote depuis une dizaine d'années déjà. Trudeau entreprend sa croisade, qui vise à doter le pays de sa propre Constitution et à élaborer une Charte des droits et libertés, sans le consentement des premiers ministres des provinces.

Les conservateurs de Joe Clark protestent, alors qu'Ed Broadbent, en échange de quelques amendements, soutient le premier ministre canadien. Cette décision crée des remous au sein de la famille du NPD. Le premier ministre de la Saskatchewan, le néo-démocrate Allan Blakeney, fulmine devant la tactique de son collègue du fédéral.

Une guerre d'idées s'ensuit chez le NPD autour de la nécessité de la Charte des droits et libertés, dont l'application relève davantage du pouvoir judiciaire que législatif. D'un côté, les pro-Charte comme Ed Broadbent, David Lewis et Tommy Douglas sont sensibles à la garantie et à la protection des droits individuels. De l'autre, Allan Blakeney et Stephen Lewis (ancien chef néo-démocrate de l'Ontario) préfèrent que les hommes politiques ne perdent pas de leur pouvoir au profit des tribunaux.

Au fur et à mesure que le débat constitutionnel progresse, les négociations avec Trudeau se compliquent et le parti s'entredéchire. Broadbent vit alors les moments les plus sombres de sa carrière politique.

Appel à des changements constitutionnels

• Entre 1961 et 2004, le NPD ne réussit pas à gagner la confiance des Québécois lors des élections générales. En effet, le seul député du NPD élu au Québec est Phil Edmonston, lors d'une élection partielle en 1990 dans Chambly-Borduas. Un ancien conservateur converti en 1986 aux néo-démocrates a également porté la bannière orange, mais pour une courte période.

• La grande majorité des votes et des sièges du NPD provient de l'Ontario ou des provinces de l'Ouest comme le Manitoba, la Saskatchewan et la Colombie-Britannique. D'ailleurs toutes ces provinces ont déjà connu au moins une fois un gouvernement provincial néo-démocrate.

• Après trois ans de relations, Ed Broadbent et Lucille Munroe unissent leur destinée le 29 octobre 1971 devant un juge de paix d'Ottawa. Il s'agit d'un second mariage pour les deux amoureux, puisque Lucille Munroe était devenue veuve après la mort de son premier mari Louis Munroe.

• Au printemps 1969, Ed Broadbent et ses collègues Jim Laxer, Gerry Caplan et Mel Watkins forment un regroupement gauchiste au sein du NPD, le Waffle. Mais Broadbent ne tarde pas à prendre ses distances du mouvement, car il trouve les idées de ses collègues trop radicales. Le Waffle représentera dans les années suivantes une faction dissidente face à l'establishment montant du NPD qui, de son côté, tente de moderniser le parti afin d'accéder au pouvoir. Cette division idéologique sera à la source des luttes intestines au sein du parti pendant plusieurs années.

Appel à des changements constitutionnels

Média : Télévision

Émission : Émission spéciale

Date de diffusion : 21 mai 1980

Invité(s) : Ed Broadbent

Ressource(s) : Bernard Derome

Durée : 3 min 22 s

Dernière modification :
16 mai 2005


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Parcours politique du chef néo-démocrate
Télévision
5 min 02 s
Le milieu social, la vie familiale et le parcours universitaire d'Ed Broadbent forgeront son idéologie et sa personnalité politique.
Broadbent, le nouveau chef du NPD
Télévision
38 min 07 s
Après une première tentative en 1971, Ed Broadbent devient le chef du NPD lors du congrès de 1975.