Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Politique · Langue et culture · Une loi sur les langues officielles

Une loi sur les langues officielles

Date de diffusion : 1er octobre 1971

S'il est une retombée à retenir des six ans de travaux de la Commission royale d'enquête sur le bilinguisme et le biculturalisme, c'est l'adoption, en 1969, de la Loi sur les langues officielles. Cette loi reconnaît le français et l'anglais comme langues officielles de toutes les institutions fédérales. Ces dernières doivent dès lors servir les Canadiens et les Canadiennes dans la langue officielle de leur choix. De plus, la loi crée le Commissariat aux langues officielles. Son premier commissaire, Keith Spicer, en explique le fonctionnement au journaliste Pierre Olivier.

La réalité, elle, est tout autre. Malgré les programmes d'apprentissage du français et de l'anglais mis en place dans la fonction publique et la possibilité pour les citoyens d'obtenir des services dans les deux langues, l'assimilation des francophones vivant hors du Québec se fait à un rythme soutenu partout au pays, sauf au Nouveau-Brunswick, où le gouvernement provincial a adopté sa propre loi sur les langues officielles.

À titre d'exemple, en Ontario, en 1981, le taux de transfert linguistique, c'est-à-dire de passage du français à l'anglais, était de 33,9 %, soit 4 % de plus qu'en 1971.

Une loi sur les langues officielles

• Selon le recensement de 2001, le Canada devient une société de plus en plus multilingue. Les Canadiens ont en effet déclaré plus de cent langues différentes à la question sur la langue maternelle. Ce sont 5,3 millions de Canadiens qui ont déclaré avoir une langue maternelle autre que l'anglais ou le français. Le chinois est au troisième rang des langues maternelles les plus répandues au pays, suivi de l'italien, de l'allemand, du pendjabi et de l'espagnol.

• Neuf personnes sur dix parlent l'anglais ou le français à la maison, révèle le recensement de 2001. Selon la même source, 22,9 % de la population déclare le français comme langue maternelle et 22 % le parle le plus souvent à la maison. Par contre, 59,1 % disent avoir l'anglais comme langue maternelle, mais 67,5 % le parlent le plus souvent à la maison.

• Depuis 1982, la protection des deux langues officielles est enchâssée dans la constitution canadienne. L'article 16 stipule que : « Le français et l'anglais sont les langues officielles du Canada; ils ont un statut et des droits et privilèges égaux quant à leur usage dans les institutions du Parlement et du gouvernement du Canada. »

Une loi sur les langues officielles

Média : Radio

Émission : Tel quel (radio)

Date de diffusion : 1er octobre 1971

Invité(s) : Jacques Brazeau, Paul Lacoste, Charles Lussier, Gérard Pelletier, Michel Roy, Keith Spicer

Ressource(s) : Pierre Olivier

Durée : 21 min 29 s

Dernière modification :
4 février 2009


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Sécurité d'État et vie privée
Radio
1 h 10 min 57 s
Les moyens pris par les gouvernements pour ficher les citoyens connaissent une ampleur nouvelle avec le développement de l'informatique.
L'OTAN et l'équilibre des forces
Radio
3 min 23 s
Gilles Lalande, directeur du département des sciences politiques de l'Université de Montréal, raconte les origines de l'OTAN et du NORAD.