Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Politique · International · 1989, la fin d'un ordre mondial

1989, la fin d'un ordre mondial

Date de diffusion : 4 juin 1989

Charles Tisseyre est à la barre de ce Téléjournal du 4 juin 1989 où les nouvelles fracassantes se succèdent l'une après l'autre : massacre sur la place Tiananmen en Chine, accident ferroviaire sans précédent en URSS, décès de l'ayatollah Khomeiny en Iran, premières élections libres en Pologne.

Au même moment où la répression armée éclate en Chine, la mort de l'ayatollah Khomeiny offre des promesses d'un avenir meilleur en Iran, tandis qu'en Pologne s'ouvre la voie vers la démocratisation du régime, pavée par les efforts du syndicat Solidarité de Lech Walesa. Ces événements qui conduiront à l'effondrement du bloc de l'Est en Europe.

Le 4 juin 1989, les Polonais sont appelés aux urnes pour la première fois depuis 1947. Il s'agit des premières élections libres dans un pays du bloc de l'Est. Le syndicat indépendant Solidarité fait son entrée dans le nouveau Parlement, il remporte la totalité des sièges disponibles, le Parti communiste se réservant la majorité à la Diète (Chambre basse). Toutefois, un gouvernement de coalition est rapidement constitué, avec à sa tête un premier ministre issu de Solidarité.

À la fin de l'année 1989, le Parlement abolit le rôle dirigeant du Parti communiste et rétablit le nom de République de Pologne. En 1990, Lech Walesa devient le premier président élu de la Pologne démocratique.

Premier pays de l'Europe de l'Est à se libérer du communisme, la Pologne est bientôt suivie par la Hongrie, l'Allemagne de l'Est, la Tchécoslovaquie, la Roumanie et la Bulgarie. Dans les mois suivants, les événements se précipitent, conduisant à la chute du mur de Berlin, le 9 novembre 1989, qui marque la fin symbolique de la guerre froide et l'effondrement du communisme comme idéologie mondiale. En quelques mois, les deux Allemagne sont réunifiées, le pacte de Varsovie dissous et l'URSS démembrée. L'ordre mondial fondé sur la division Est-Ouest qui prévalait depuis cinquante ans vient de s'achever.

1989, la fin d'un ordre mondial

• Don Murray entre à Radio-Canada en 1974. Il travaille alors comme correspondant national du réseau anglais à Montréal. Il est le premier correspondant de Radio-Canada en Chine, de 1980 à 1983. Par la suite, il travaille pour les réseaux français et anglais à Paris, Jérusalem, Moscou, Berlin et Londres.

• En mai 1989, Don Murray couvre la visite historique de Mikhaïl Gorbatchev en Chine, quelques semaines avant l'écrasement du Printemps de Pékin par l'armée. Il s'agit du premier sommet sino-soviétique depuis la réunion de Khrouchtchev et Mao en 1959. Don Murray suit également le processus de réforme en Union soviétique. Il reçoit la médaille d'argent au Festival international du film et de la télévision de New York pour ses reportages, récompense qui souligne le travail des meilleurs reporters de nouvelles.

• Il a publié un ouvrage sur l'histoire de la perestroïka et la chute de l'Union soviétique intitulé : A Democracy of Despots, paru chez McGill-Queen's University Press.

1989, la fin d'un ordre mondial

Média : Télévision

Émission : Téléjournal

Date de diffusion : 4 juin 1989

Ressource(s) : Charles Tisseyre

Durée : 14 min 28 s

Dernière modification :
9 avril 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Les Églises et le sida
Radio
8 min 34 s
Des théologiens s'interrogent sur la morale institutionnelle et l'attitude des Églises face au sida et aux sidéens.
Le Jour du Seigneur
Télévision