Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Politique · International · Desmond Tutu prêche l'anti-apartheid

Desmond Tutu prêche l'anti-apartheid

Date de diffusion : 3 juin 1986

« Please help us », s'il vous plaît aidez-nous! Tel est le message que Desmond Tutu livre le 2 juin 1986 à Montréal, le dernier arrêt de sa tournée d'une semaine au Canada contre l'apartheid. L'évêque de Johannesburg est venu solliciter l'appui du Canada dans sa lutte contre le régime du gouvernement sud-africain.

En effet, depuis 1948, l'Afrique du Sud est dirigée par un gouvernement blanc, dont les politiques racistes et ségrégationnistes empêchent la société noire, pourtant majoritaire, de vivre dans la dignité. La journaliste Denise Faille rappelle cette dernière journée du leader noir au Canada.

La semaine de sensibilisation contre l'apartheid de Mgr Tutu s'ouvre à Toronto. Durant son séjour de trois jours, Mgr Tutu prend d'abord la parole devant le Parlement de l'Ontario. Le lendemain, il invite une foule de 10 000 personnes à « se ranger du côté de la liberté ». Le troisième jour, il sollicite l'appui d'une congrégation mixte.

Le dignitaire ne se présente que pour une seule journée à Montréal. Cependant, un programme très chargé l'attend : deux sermons, trois discours, une conférence de presse, quatre entretiens privés, deux cocktails et un long spectacle.

Direct, spontané et jovial, Mgr Tutu a le verbe facile. Malgré la fatigue, il n'y a aucune hésitation ni accrochage dans ses discours. Mais surtout, l'homme de 54 ans sait plaire à l'auditoire par ses histoires et son humour.

Dans une de ses boutades, Tutu évoque une discussion entre un Zambien et un Sud-Africain. Ce dernier demande au Zambien comment il se fait que la Zambie, un pays enclavé qui ne possède aucun accès à la mer, se dote d'un ministère de la Marine. « Et après, lui répond le Zambien, vous avez bien un ministère de la Justice!… »

Desmond Tutu prêche l'anti-apartheid

• Desmond Tutu est né en 1931 à Klerksdorp en Afrique du Sud.

• Il souhaite devenir médecin, mais le coût exorbitant des études l'incite à suivre plutôt les traces de son père et il devient enseignant. Il enseignera de 1954 à 1957 au Collège Bantou Normal. Mécontent de l'éducation offerte aux Noirs, il claque toutefois la porte de l'institution.

• Il se tourne alors vers la théologie. En 1961, Tutu est ordonné pasteur de l'Église anglicane et devient le premier Noir à recevoir le titre de doyen de la cathédrale St. Mary de Johannesburg, en 1975.

• Au cours de son voyage au Canada, Mgr Tutu formule une série de demandes à l'endroit du gouvernement sud-africain. Sur un ton modéré, il appelle à la libération de prisonniers politiques tels que Nelson Mandela, au retour au pays d'opposants exilés par le gouvernement, à la levée de l'interdiction d'organisations politiques d'opposition et à l'ouverture de négociations entre le gouvernement et la société civile pour l'élaboration d'une nouvelle Constitution.

• Le prix Nobel de la paix est décerné à Mgr Desmond Tutu en 1984 pour son rôle de leader dans la campagne pacifique contre l'apartheid en Afrique du Sud. Tutu n'est cependant pas le premier à recevoir le titre, puisqu'en 1960 Albert Luthuli, président du Congrès national africain (ANC), obtient cet honneur pour les mêmes raisons.

• Le régime d'apartheid prend fin en 1991. En 1995, le nouveau président Nelson Mandela crée la Commission vérité et réconciliation pour faire la lumière sur les crimes commis pendant l'apartheid. Il nomme Mgr Desmond Tutu à la tête de cette commission. Tutu la dirige avec une rigueur exemplaire et formule des critiques aussi bien à l'endroit des Blancs que des Noirs.

Desmond Tutu prêche l'anti-apartheid

Média : Radio

Émission : Présent édition nationale

Date de diffusion : 3 juin 1986

Invité(s) : Paul Bélanger, Robert Bourassa, Monique Simard, Desmond Tutu, Juanita Westmoreland Traore

Ressource(s) : Denise Faille, Louis Martin

Durée : 7 min 01 s

Dernière modification :
18 septembre 2009


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Morts les enfants de Soweto
Radio
8 min 40 s
16 juin 1976
En juin 1976, de violents affrontements entre des jeunes Noirs de Soweto et les forces de l'ordre font plusieurs morts.
Nelson Mandela enfin libre
Télévision
9 min 22 s
11 février 1990
Quelques mois après sa libération, Nelson Mandela accorde une entrevue à Madeleine Poulin.