Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Politique · International · 1991 : Jean-Bertrand Aristide renversé

1991 : Jean-Bertrand Aristide renversé

Date de diffusion : 7 octobre 1991

Le 30 septembre 1991, un coup d'État militaire chasse le président Jean-Bertrand Aristide du pouvoir, huit mois seulement après son élection.

Avant le putsch, une équipe de l'émission Le Point s'était rendue en Haïti pour dresser un bilan des premiers mois de la gouvernance d'Aristide. Le reportage qu'elle avait réalisé souligne la situation économique et sociale désastreuse dont héritait le président. Il montre aussi son désir d'améliorer l'éducation et le système de santé du pays.

1991 : Jean-Bertrand Aristide renversé

• Après le départ de Jean-Claude Duvalier, la république d'Haïti traverse une période chaotique, entre 1986 et 1991. Pendant ces années, cinq gouvernements éphémères se succèdent à la suite de coups d'État militaires.

• Jean-Bertrand Aristide est élu à la présidence d'Haïti le 16décembre 1990 et entre en fonctions en février 1991. Après le coup d'État contre son gouvernement, il vit en exil au Venezuela, puis aux États-Unis.

• En 1994, une intervention militaire américaine forte de 23 000 soldats permet à Jean-Bertrand Aristide de retrouver ses fonctions de chef d'État.

1991 : Jean-Bertrand Aristide renversé

Média : Télévision

Émission : Le Point

Date de diffusion : 7 octobre 1991

Invité(s) : Adeline Chancy, Paul Dejean, Fernandel Julien, Jacquelin Telemaque, Ghislaine Telemaque

Ressource(s) : Madeleine Poulin, Carole Poliquin

Durée : 12 min 55 s

avec l'aimable autorisation des Productions ISCA inc.

Dernière modification :
15 janvier 2010


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Pourquoi Haïti?
Télévision
56 min 39 s
En 1959, Judith Jasmin visite Haïti pour tenter de mieux comprendre ce pays où la continuité et l'ordre semblent voués à l'échec.
Jean-Claude Duvalier s'enfuit d'Haïti
Télévision
13 min 25 s
7 février 1986
La dictature de Jean-Claude Duvalier, surnommé Bébé Doc, prend fin avec son départ du pays pour la France.