Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Politique · International · Tibet, silence de vie ou de mort

Vous devez ouvrir une session pour commenter ce clip.

Écoutez tout le reportage, ci-c'était votre famille... si-c'était le Quebec qui avait etait pris par la Chine en 1951...
L'avortement forcé d'une femme dans votre famille, à 6 mois de grossesse... 15 ans de prison si vous parlez politique à un touriste... Les histoires de violences...

Allez-vous acheter un BBQ, une assiette fait en chine???? Que planifiez vous faire?

Soumis par : Francois Asselin


Tibet, silence de vie ou de mort

Date de diffusion : 30 mars 1997

Durant les années 1990, la colonisation chinoise menace la langue, la culture et la religion du Tibet. Les Tibétains en exil dénoncent le « génocide culturel » et les atteintes aux droits de l'homme commises contre leur peuple.

En 1996, François Prévost et Hugo Latulippe tournent clandestinement des images de la vie quotidienne au Tibet. Présenté au Point, en mars 1997, leur documentaire Tibet, silence de vie ou de mort, explique la situation dramatique du Tibet. Les deux réalisateurs présentent des témoignages troublants de Tibétains qui, de l'intérieur ou à l'étranger, résistent à l'occupation chinoise.

Nous préférons vous prévenir de la dureté d'un des récits, où un moine raconte les sévices dont il a été victime.

Tibet, silence de vie ou de mort

• Alors que la diaspora tibétaine tente de garder vivante sa culture d'origine, le Tibet se trouve menacé d'assimilation par la Chine. Vers la fin des années 1990, bien que la région autonome du Tibet continue d'abriter une majorité de Tibétains (soit environ 2,2 millions), le Tibet élargi, qui couvre une grande partie de l'ouest de la Chine, compte autour de 7,5 millions de Chinois pour 6 millions de Tibétains.

• Les organismes humanitaires accusent Pékin de pratiquer la détention arbitraire, la torture et l'avortement forcé des femmes au Tibet.

• Après avoir réalisé leur reportage pour le Point, François Prévost et d'Hugo Latulippe retourneront au Tibet à une dizaine de reprises, entre 1996 et 2004. Leurs incursions clandestines donneront naissance au film Ce qu'il reste de nous.

• Dans ce documentaire paru en 2004, Kalsang Dolma, une jeune Canadienne d'origine tibétaine retourne au Tibet pour voir ce qu'il reste du pays qu'elle n'a jamais visité.

• Pour éviter des problèmes avec la police chinoise, Kalsang Dolma s'est fait passer pour la guide touristique des deux cinéastes. De village en village et de maison en maison, le groupe s'est entretenu avec de nombreux Tibétains. Malgré l'interdiction par la Chine de diffuser des images du dalaï-lama au Tibet, les aventuriers, munis d'une caméra numérique, vont montrer à des Tibétains des messages filmés de leur chef spirituel.

• Au Canada, les premières projections de Ce qu'il reste de nous ont eu lieu sous haute sécurité, afin de préserver l'anonymat des Tibétains interviewés dans le film.

Tibet, silence de vie ou de mort

Média : Télévision

Émission : Le Point

Date de diffusion : 30 mars 1997

Invité(s) : George Bush, Tenzin Chodak, Namtso Choeden, Jean Chrétien, Palden Gyatso, Tenzin Jimpa, Dawa Khizom, Dalaï Lama, Tenzin Lodoe, Jetsun Pema, Jetsun Xue, Wei Xue

Ressource(s) : Jean-François Lépine, François Prévost, Hugo Latulippe

Durée : 31 min 43 s

Dernière modification :
18 septembre 2009


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
La philosophie d'un homme
Télévision
18 min 04 s
Le Dr Morgentaler affirme pratiquer des avortements par choix moral, par humanisme.
Effets dévastateurs de la thalidomide
Télévision
1 min 06 s
Les effets secondaires du médicament sont révélés aux yeux du monde, consterné par l'ampleur de la catastrophe.