Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Politique · International · La pensée Mao Zedong

La pensée Mao Zedong

Date de diffusion : 4 octobre 1969

Après des années de guerre civile entre le Parti communiste chinois et le Guomindang (parti nationaliste chinois), entrecoupées d'une trêve lors de la guerre contre le Japon, Mao Zedong s'impose comme chef des communistes chinois. Le 1er octobre 1949, il proclame la République populaire de Chine, place Tiananmen, à Pékin.

Au moment du 20e anniversaire de la victoire de Mao sur Tchang Kaï-chek, l'émission Tel quel réunit trois éminents sinologues, Charles Bettelheim, Jacques Guillermaz et Philippe Devillers, pour expliquer les événements qui ont mené à la victoire de Mao et raconter l'évolution de la Chine en 20 ans de pouvoir communiste.

Mao Zedong, qui se faisait appeler le Grand Timonier (l'homme qui tient le gouvernail), s'inspire des écrits de Marx et Engels pour élaborer sa pensée. Prenant modèle sur l'URSS stalinienne, Mao développe un socialisme à la chinoise, incluant des caractéristiques de la pensée, de l'histoire et de la culture d son pays. Contrairement au communisme soviétique, qui a pour base sociale le prolétariat, le maoïsme prend le parti de la paysannerie.

En 1950, le gouvernement de Mao Zedong lance une réforme agraire:  les propriétaires terriens sont destitués de leurs terres, qui sont redistribuées aux paysans. En 1955, la collectivisation rurale est lancée.

En 1953 débute le premier plan quinquennal qui donne la priorité à l'industrie lourde. En 1958, Mao lance le Grand Bond en avant, qui vise à faire de la Chine le premier producteur mondial d'acier. Le système socioéconomique se trouve profondément bouleversé particulièrement dans les campagnes où sont créées les communes populaires, qui devaient contrôler tous les moyens de production et être autosuffisantes.Ce second plan quinquennal tourne rapidement à l'échec. Des millions de Chinois meurent de faim ou de mauvaises conditions sanitaires pendant cette période. Mao abandonne alors la présidence du pays.

Écarté du pouvoir après l'échec du Grand bond en avant, Mao Zedong lance, en 1965, la Grande Révolution culturelle, espérant revenir au devant de la scène politique. S'appuyant sur les jeunes, le Grand Timonier s'attaque aux moyennes élites et veut éradiquer les valeurs traditionnelles. Des milliers de sculptures et de temples sont démolis. Les Gardes rouges, des groupes de jeunes brandissant le livre des Citations du président Mao Zedong, appelé « Petit Livre rouge » en Occident, mènent le pays au bord de la guerre civile (voir le clip complémentaire La révolution des Gardes rouges).

C'est le début de la fin pour Mao Zedong qui, malade et inquiet des débordements des Gardes rouges, fait intervenir l'armée. Zhou Enlai rétablit l'ordre et devient l'homme fort du pays.

La pensée Mao Zedong

• Le Grand Bond en avant a mené à la construction de milliers de hauts fourneaux construits dans les fonds de cours des fermes et qui produisaient un acier de piètre qualité.

• En 1957, Mao Zedong lance une campagne censée améliorer les relations entre le PCC (Parti communiste chinois) et la population. « Que cent fleurs s'épanouissent, que cent écoles rivalisent », demande le président du parti. Pendant quelques mois, les critiques envers le parti, d'abord timides, deviennent de plus en plus virulentes. Le mouvement finira dans la répression. (Voir clip complémentaire Les Cent Fleurs et le Grand Bond en avant ).

• Mao Zedong est né le 26 décembre 1893 à Shaoshan, dans le Hunan, dans une famille de paysans aisés. Il participe à la création du Parti communiste chinois en 1921.

• Il mène la Longue Marche, un périple qui dure d'octobre 1934 à octobre 1935. Parmi les 130 000 communistes qui ont fui les troupes de Tchang Kaï-chek pendant 12 000 kilomètres pour se réfugier au Shaanxi, ils seront 20 000 à 30 000 à arriver saufs.

• Mao Zedong a construit autour de lui un véritable culte de la personnalité, comparable à celui de Joseph Staline en Union soviétique. Cette adulation de la population chinoise atteint son paroxysme pendant la Révolution culturelle.

• Après l'échec de la Révolution culturelle, en 1969, Mao Zedong s'efface. Il reste le symbole de la révolution chinoise, mais le pouvoir est entre les mains de Zhou Enlai. Les deux hommes meurent la même année, Zhou le 8 janvier et Mao le 9 septembre 1976.

La pensée Mao Zedong

Média : Radio

Émission : Tel quel (radio)

Date de diffusion : 4 octobre 1969

Invité(s) : Charles Bettelheim, Philippe Devillers, Jacques Guillermaz

Ressource(s) : Gilles Moreau, Florian Sauvageau

Durée : 23 min 13 s

Dernière modification :
24 octobre 2007


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Sécurité d'État et vie privée
Radio
1 h 10 min 57 s
Les moyens pris par les gouvernements pour ficher les citoyens connaissent une ampleur nouvelle avec le développement de l'informatique.
L'OTAN et l'équilibre des forces
Radio
3 min 23 s
Gilles Lalande, directeur du département des sciences politiques de l'Université de Montréal, raconte les origines de l'OTAN et du NORAD.