Aller au menu Plan du site

*************** AVIS AUX VISITEURS *************** Attention : cette section ne sera plus accessible à compter du 30 novembre 2019.
Pour découvrir les archives de Radio-Canada, consultez la nouvelle section.
Pour découvrir les contenus d´archives accessibles aux écoles, consultez Curio.ca.
Pour trouver des réponses à vos questions concernant les archives de Radio-Canada, consultez la Foire aux questions(FAQ).

  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Politique · Élections · Ontario : alternance à Queen's Park

Période : 1971 - 2003

Ontario : alternance à Queen's Park

Le long règne du Parti progressiste-conservateur ontarien prend fin en 1985, à la suite d'une alliance entre les libéraux et les néo-démocrates. Depuis lors, le pouvoir est passé d'un parti à l'autre. Les progressistes-conservateurs sont de retour au parlement de Queen's Park en 1995 avec le charismatique Mike Harris. À l'automne 2003, les Ontariens portent au pouvoir le libéral Dalton McGuinty.

icone_tv
10 clips télé
icone_micro
8 clips radio

« Rien ne changera en Ontario »

Date de diffusion : 15 septembre 1971

Au début des années 1970, rien n'annonce les changements mouvementés de gouvernements que connaîtra l'Ontario au cours des années 1980 et 1990. Les progressistes-conservateurs semblent s'être installés au pouvoir pour plusieurs années.

Marcel Gingras, rédacteur en chef du journal Le Droit d'Ottawa, donne son point de vue sur les élections ontariennes de 1971 et parle des programmes respectifs des partis libéral, conservateur et néo-démocrate.

La stabilité du régime politique en Ontario durant les décennies suivant la Seconde Guerre pourrait s'expliquer par la bonne santé économique de la province. Les gouvernements ont assez d'argent pour entreprendre de grands projets de développement ou pour participer financièrement aux réalisations d'Ottawa, notamment à la mise en place du réseau ferroviaire et à la construction de la voie maritime du Saint-Laurent.

Stimulé par une industrialisation croissante, l'Ontario devient le principal centre financier du Canada dans les années 1960.

« Rien ne changera en Ontario »

• C'est William Davis qui sera élu premier ministre lors des élections de 1971. Il avait d'abord été ministre de l'Éducation entre 1962 et 1971.

• John Sandfield Macdonald est le premier politicien à remplir les fonctions de premier ministre de l'Ontario (de 1867 à 1871). Celui qui occupera ce poste le plus longtemps est sir Oliver Mowat, entre 1872 et 1896. C'est ce dernier qui inaugure en 1893 l'Hôtel du gouvernement, situé à Queen's Park à Toronto.

• L'Ontario est créé au moment de la mise en place de la Confédération canadienne, le 1er juillet 1867.

• À chaque élection provinciale, la population vote pour les candidats en lice dans chaque circonscription électorale. Le candidat qui obtient le plus de voix devient député de sa circonscription à l'Assemblée législative. La formulation anglaise pour désigner député au Parlement provincial est « Member of Provincial Parliament » ou « MPP ».

« Rien ne changera en Ontario »

Média : Télévision

Émission : Format 30

Date de diffusion : 15 septembre 1971

Invité(s) : Marcel Gingras

Ressource(s) : Joël Le Bigot, Wilfrid Lemoine

Durée : 7 min 46 s

Dernière modification :
29 mars 2006


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




clips précédents
Activez le Javascript sur votre navigateur...
clips suivants
18 clips dans ce dossier . page
Découvrez aussi
Combats des chefs
Dossier
Au Canada, le premier débat télévisé entre deux candidats en période électorale a eu lieu en 1962, lors des élections provinciales québécoises.
La Saskatchewan, berceau du socialisme canadien
Dossier
En 1933, avec la naissance de la Co-operative Commonwealth Federation à Regina, le paysage politique tant de la Saskatchewan que du Canada entier se transforme.