Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Politique · Élections · Débats d'hier... toujours d'actualité

Période : 1968 - 2006

Débats d'hier... toujours d'actualité

Le premier débat télévisé lors d'élections fédérales remonte à 1968. À l'époque, Pierre Elliott Trudeau avait déjà saisi l'importance de l'image au petit écran. Mais pour remporter un débat et ne pas perdre la face, les chefs qui s'affrontent doivent aussi connaître sur le bout des doigts le programme de leur parti. Nous vous présentons une série de moments marquants de ces rencontres souvent qualifiées, à tort ou à raison, d'ennuyantes.

Débats ou batailles d'apparence?

Date de diffusion : 20 octobre 1988

En 1960, les candidats à la présidence John F. Kennedy et Richard Nixon s'affrontent lors du premier débat des chefs télévisé de l'histoire américaine. Favorisé par son apparence sympathique, Kennedy remporte les élections par une faible marge, alors que Nixon était au départ favori.

Au Canada, l'image des chefs lors des débats aura parfois aussi une influence sur les résultats électoraux. Ce fut notamment le cas en 1962, au moment de la première confrontation télévisée entre chefs politiques de l'histoire du pays. À l'écran, Jean Lesage parut beaucoup plus en confiance que son adversaire Daniel Johnson.

En 1968, au premier débat entre chefs de partis fédéraux, Pierre Elliott Trudeau avait bien compris l'enjeu. Son allure soignée et son charisme ont contribué à créer le phénomène de la « trudeaumanie ».

Par la suite, l'image des chefs lors des débats va être passée au peigne fin par des experts en communication. Les sourires, la sueur, les sourcils, le veston, tout sera étudié. Ce reportage diffusé à l'émission Le Point s'intéresse à ce phénomène. Pour mieux comprendre le rôle de l'apparence des chefs à la télévision, Madeleine Poulin s'entretient notamment avec Yves Dupré, conseiller en communication.

Débats ou batailles d'apparence?

• Il n'y a pas seulement leur image qui peut tourner en la défaveur des chefs lors des débats télévisés. Une maîtrise insuffisante du français ou de l'anglais peut jouer de vilains tours aux candidats. En effet, une mauvaise compréhension de la langue du débat peut nuire à la rapidité de réplique ou à la bonne communication d'une idée.

Débats ou batailles d'apparence?

Média : Télévision

Émission : Le Point

Date de diffusion : 20 octobre 1988

Invité(s) : Réal Caouette, Tommy Douglas, Yves Dupré, Daniel Johnson, John F. Kennedy, Jean Lesage, Richard Nixon, Robert Stanfield, Pierre Elliott Trudeau

Ressource(s) : Madeleine Poulin

Durée : 9 min 44 s

Crédits : WBBM-TV (Channel 2 Chicago, Illinois), appartenant à CBS

Dernière modification :
25 septembre 2008


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




clips précédents
Activez le Javascript sur votre navigateur...
clips suivants
13 clips dans ce dossier . page
Découvrez aussi
Élections fédérales : d'une campagne à l'autre
Dossier
À chaque campagne électorale canadienne, les chefs de partis mènent une bataille sans merci pour prendre le pouvoir.