Aller au menu Plan du site
  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Politique · Élections · Le vote au Canada, droit ou privilège?

Période : 1916 - 2002

Le vote au Canada, droit ou privilège?

Fondement même de la démocratie, le droit de vote a longtemps été un privilège réservé à une catégorie de citoyens au Canada. Au cours de l'histoire, le droit de vote a graduellement été élargi alors que les restrictions liées à la richesse, au sexe, à la religion et à l'origine ethnique ont peu à peu été abolies. Exclus de l'électorat, des citoyens se sont battus pour la conquête du suffrage universel.

icone_tv
6 clips télé
icone_micro
6 clips radio

Victoire des suffragettes au Manitoba

Date de diffusion : 28 janvier 1992

Le 28 janvier 1916, le projet de loi sur le suffrage féminin est adopté par le parlement du Manitoba. Afin d'obtenir des appuis à leur cause, les membres de la Political Equality League (Ligue pour l'équité politique) organisent divers événements publics. En 1914, une pièce satirique intitulée A Women's Parliament est présentée au théâtre Walker de Winnipeg. Cette parodie de parlement inverse les rôles : une délégation d'hommes sollicite le droit de vote à une assemblée entièrement composée de femmes.

Ce reportage en provenance de Winnipeg évoque cette importante victoire des Manitobaines tout en soulignant que les femmes demeurent toujours minoritaires sur la scène politique, 76 ans plus tard.

Quelques mois après le Manitoba, les provinces de la Saskatchewan et de l'Alberta accordent le droit de vote aux femmes, suivies par la Colombie-Britannique et l'Ontario en 1917. Entre 1918 et 1922, les Maritimes emboîtent le pas et, après 1925, seules les Québécoises se voient refuser le droit de voter dans leur province. Le 24 mai 1918, les femmes âgées de 21 ans et plus obtiennent le droit de vote aux élections fédérales. Les suffragettes obtiennent gain de cause au terme d'une lutte qui mobilise leurs efforts pendant plusieurs décennies.

Le mouvement pour les droits civiques des femmes prend sa source en Angleterre vers 1860 où les militantes se font appeler péjorativement « suffragettes ». Par la suite, elles adopteront fièrement ce nom. Au Canada, la première organisation suffragiste est le Toronto Women's Literary Club, fondé en 1876 par Emily Stowe, première femme médecin au pays. Des femmes issues de la classe moyenne scolarisée revendiquent le droit de vote au nom de l'aptitude des femmes à agir comme de « bonnes mères » à l'échelle de la société. Elles entreprennent des réformes sociales pour lutter contre les « méfaits » de l'industrialisation effrénée : pauvreté, travail des enfants, alcoolisme.

Victoire des suffragettes au Manitoba

• En 1919, les femmes obtiennent le droit d'être candidate aux élections fédérales. Enseignante en milieu rural en Ontario, Agnes Macphail devient la première femme élue à la Chambre des communes, au cours des élections générales de 1921.

• Députée de Grey South East (Ontario), Agnes Macphail milite en faveur de la réforme pénale. Ses efforts portent fruits, puisqu'en 1936 une commission royale d'enquête est instituée afin d'étudier le régime pénitentiaire, notamment les conditions déplorables dans les prisons face auxquelles la députée Macphail réclamait des réformes.

• Née en 1873 en Ontario, Nellie McClung grandit au Manitoba où elle devient enseignante. Auteure, elle publie son premier roman en 1908, Sowing Seeds in Danny, qui obtient un large succès. Réformatrice sociale, elle s'engage notamment dans la lutte pour la prohibition et les droits des femmes.

• Conférencière et oratrice efficace, Nellie McClung joue un rôle important dans la victoire électorale des libéraux au Manitoba en 1914, qui accordent le droit de vote aux femmes en 1916.

• Nellie McClung déménage à Edmonton en 1915 et poursuit sa lutte pour les droits civiques des femmes en Alberta. Elle est élue députée libérale à l'Assemblée législative de la province en 1921. Déléguée à la Société des Nations en 1938, elle est le premier membre féminin du conseil d'administration du réseau anglais de Radio-Canada (CBC), où elle siège de 1936 à 1942.

Victoire des suffragettes au Manitoba

Média : Télévision

Émission : Ce soir

Date de diffusion : 28 janvier 1992

Invité(s) : Becky Barrett, Beatrice Bridgen, Louise Fulton, Judy Wasylecia-Leis

Ressource(s) : Michel Gagnon

Durée : 2 min 12 s

Dernière modification :
21 décembre 2004


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




clips précédents
Activez le Javascript sur votre navigateur...
clips suivants
12 clips dans ce dossier . page
Découvrez aussi
Claire Kirkland-Casgrain, première femme au Parlement
Télévision
2 min 52 s
14 décembre 1961
Remportant l'élection partielle du 14 décembre 1961, Claire Kirkland-Casgrain est la première femme élue à l'Assemblée législative du Québec.
Diefenbaker, champion des droits de la personne
Télévision
4 min 10 s
10 mars 1960
Le 10 mars 1960, le premier ministre Diefenbaker accorde le droit de vote inconditionnel à tous les autochtones.