Aller au menu Plan du site

*************** AVIS AUX VISITEURS *************** Attention : cette section ne sera plus accessible à compter du 30 novembre 2019.
Pour découvrir les archives de Radio-Canada, consultez la nouvelle section.
Pour découvrir les contenus d´archives accessibles aux écoles, consultez Curio.ca.
Pour trouver des réponses à vos questions concernant les archives de Radio-Canada, consultez la Foire aux questions(FAQ).

  • Taille normale
  • Taille moyenne
  • Grande taille

CBC Digital Archives

Accueil · Politique · Élections · Les autochtones, de l'exclusion à la citoyenneté

Les autochtones, de l'exclusion à la citoyenneté

Date de diffusion : 28 février 1960

Si les autochtones du Canada ont le droit de voter dès la Confédération, ils doivent toutefois renoncer à leur statut d'Indien pour se prévaloir de ce droit. Ainsi, lorsque le droit de vote inconditionnel leur est accordé en 1960, les membres des Premières nations demeurent méfiants face à cette « loi des Blancs », comme le constate René Lévesque dans son enquête réalisée dans le cadre de l'émission Premier Plan. En vertu de la Loi sur les Indiens de 1851, les autochtones vivant dans les réserves élisent leurs propres leaders au conseil de bande.

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, un comité parlementaire recommande d'accorder le droit de vote aux autochtones, notamment en raison de l'implication de nombreux membres des Premières nations dans l'effort de guerre. Le 10 mars 1960, sous le gouvernement de Diefenbaker, la Chambre des communes accorde le droit de vote aux « Indiens inscrits vivant dans les réserves ». John Diefenbaker nomme également le premier autochtone à siéger au Sénat dans l'histoire du pays, le sénateur James Gladstone.

Les autochtones, de l'exclusion à la citoyenneté

• Les Métis et les Inuits ne sont pas sujets aux restrictions liées à l'exercice du suffrage puisqu'ils ne vivent pas dans des réserves. Toutefois, leur taux de participation est faible, car aucune mesure n'est prise pour permettre à ces résidents de régions éloignées de voter avant les années 1960. L'introduction du vote postal et de bureaux de vote itinérants favoriseront notamment l'accès au vote.

• En 1885, des parlementaires fédéraux proposent d'accorder le droit de vote aux autochtones. L'initiative soulève un tollé de protestations. Isaac Burpee, député de Saint John, au Nouveau-Brunswick, déclare alors que « l'Indien n'en connaît pas plus qu'un enfant de 2 ans » en matière de politique.

• En 1924, le droit de suffrage est accordé aux anciens combattants autochtones de la Première Guerre mondiale.

• Près de 10 000 autochtones se sont battus sous le drapeau canadien au cours des deux conflits mondiaux et de la guerre de Corée. À leur retour, cependant, alors que les Blancs obtiennent des terres, des compensations financières, des programmes d'aide sociale, les vétérans autochtones sont exclus des programmes et perdent leur droit de vote.

Les autochtones, de l'exclusion à la citoyenneté

Média : Télévision

Émission : Premier Plan

Date de diffusion : 28 février 1960

Invité(s) : James Brascoupé, John Brascoupé, Gérard Deschênes, Laval Fortier, André Renaud

Ressource(s) : René Lévesque, Gaétan Barrette

Durée : 18 min 18 s

Dernière modification :
21 décembre 2004


Fin de la liste
    etoile etoile etoile etoile etoile
  • Évaluez
  • Partagez ce clip
  • Citez ce clip




Découvrez aussi
Victoire des suffragettes au Manitoba
Télévision
2 min 12 s
Les Manitobaines sont les premières Canadiennes à obtenir le droit de vote aux élections provinciales, en 1916.
Les Québécoises obtiennent le droit de vote
Radio
10 min 22 s
Le 25 avril 1940, les militantes obtiennent gain de cause sous le gouvernement d'Adélard Godbout.